Assemblée générale constitutive du CCIC- Borgou : Un cadre propice pour la promotion agricole, agroalimentaire et les échanges commerciaux entre communes

(Le Programme ACMA3, chantre de l’intercommunalité économique)

0 240

Les maires, secrétaires exécutifs des mairies, trésoriers communaux et cadres techniques à divers niveaux se sont réunis, le jeudi 21 mars 2024 à l’hôtel Jeco de Dassa –Zounmè pour mettre sur pieds le Cadre de Concertation Intercommunal du Borgou (CCIC- Borgou).

Un creuset de production agricole et d’échanges commerciaux est désormais mis sur les fonts baptismaux. Il a pour nom le « Cadre de Concertation Intercommunal du Borgou (CCIC- Borgou)». Au cours de cette assemblée générale constitutive, les participants se sont, avant tout, appropriés les enjeux et défis du creuset en lien avec les besoins de développement local. Il s’agit d’une initiative ambitieuse qui met l’agriculture au cœur du renforcement de l’écosystème économique des communes par une interconnexion. Le partenaire officiel est le programme Approche Communale pour le Marché Agricole phase 3 (ACMA 3) soutenu par le Royaume des Pays Bas, IFDC, CARE et Royal Tropical Institute. En effet, le programme ACMA3, en promouvant l’intercommunalité économique, se donne pour objectif principal de créer des conditions favorables au développement de l’économie locale dynamique générant des revenus et emplois, contribuant ainsi durablement à la sécurité alimentaire nutritionnelle. Autrement dit, il s’agit de promouvoir la production agricole et agroalimentaire résiliente basée sur l’agro-business et l’agro-entrepreneuriat.

Cette AG constitutive vient donner un nouveau souffle à l’intercommunalité dans le Borgou et inaugure une nouvelle ère dans le secteur de l’agro-business, véritable opportunité pour les acteurs du secteur évoluant dans cette zone géographique.  C’est le Maire de la commune de N’dali, Daouda SAKA MERE qui prend les rênes de l’organisation. « Cette élection est un test de capacité et de responsabilité, un contrat social à ne pas trahir… » confie le premier président de cette organisation qui a rassuré les participants de l’impérieuse réussite de la mission à lui confiée « dans un esprit d’ouverture et de concorde…pour faire du CCIC Borgou une école de vivre-ensemble et de prospérité économique »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.