Clap de fin du tournage de la première saison de ‘‘ Black Santiago Club’’ première série béninoise Canal+ : Peter King, Coach des acteurs salue la grande dynamique de toute l’équipe et l’originalité de la musique béninoise révélée

(Une série coproduite par KEEWU Production, Canal+ et HIRIS Production)

567

En début d’année 2023, le patrimoine immatériel de la musique béninoise sera à l’honneur sur les chaines du géant Canal+  à travers ‘‘Black Santiago Club’’, la première série béninoise typiquement basée sur l’histoire du plus vieux groupe orchestre du Bénin, « les Blacks Santiago » crée en 1966. Reçu exclusivement par notre rédaction, l’acteur afro-américain, Peter King, présent à travers des œuvres caritatives auprès des communautés démunies au Bénin depuis environ 20 ans, fait partie cette fois-ci du staff technique de cette série béninoise coproduite par  KEEWU Production, Canal+ et HIRIS Production  qui va révolutionner  la culture musicale du Bénin. Dans son rôle de coach des acteurs de cette série, il a eu la responsabilité de veiller sur un bon rendu de chaque acteur sur scène, une tâche qui n’est pas des moindres. Plus amplement, il nous parle de ce rôle et de l’originalité de cette série qui selon lui va faire retentir la musique béninoise sur le continent africain vu les guest stars tels que Zeynab, Vano Baby, Nel Oliver et Femi Kuti qui s’y figurent.

Trois (03) semaines de repérage et de préparation et Onze (11) semaines de tournage dans la ville de Cotonou, Abomey-Calavi et Sô-Ava, c’est le temps qu’il a fallu pour passer à la mise en boite de la première série béninoise Canal+ qui s’est achevée ce vendredi 19 aout.  De titre, ‘‘Black Santiago Club’’, cette série béninoise tire sa source d’originalité de l’histoire du groupe d’orchestre le plus ancien de la sous-région, les Blacks Santiago. Riche de scènes fictions dans les thématiques liées à la famille, l’amour, la trahison, vengeance, la jalousie etc, cette série typiquement musicale à fait intervenir 1200 personnages, acteurs principaux comme figurants dont plus de 80% de béninois et le reste composé de maliens, de burkinabés, de nigérians, et de sénégalais. Ainsi, les rôles de ses acteurs dans le personnage qu’ils doivent incarner durant toute la série ont été coordonnés par Peter King, membre de l’équipe technique, il a été coach des acteurs.

Le coach d’acteur de cinéma, un rôle d’éveil à la perfection du personnage à incarner

Pour expliquer généralement son rôle technique de coach d’acteur qui se confond parfois à d’autres rôles techniques, Peter King l’acteur hollywoodien a fait savoir qu’« être coach des acteurs d’une série ou d’un film long métrage, signifie d’abord que vous êtes acteur, metteur en scène ou réalisateur. Ce poste technique consiste à faciliter le déroulement de chaque scène, le spécialiste de ce poste technique  permet en réalité au(x) réalisateur(s) de gagner du temps, car le temps c’est de l’argent. Perdre une journée dans le déroulement d’un tournage peut fait perdre assez, tant au(x) réalisateur(s) qu’au(x) producteur(s). » Selon lui le coach a un rôle de suivisme permanent de l’acteur. Il peut non seulement être engagé par le service production mais aussi par l’acteur lui-même dans le cas des grandes séries pour un travail minutieusement personnel pendant trois à quatre mois. Dans l’environnement du cinéma, le coach est un pont qui lie la pure technologie du travail de l’acteur et la réalisation.

 

Peter, dans son rôle technique de coach des acteurs de la série ‘‘ Black Santiago Club’’

Engagé à Paris en tant que coach des acteurs de la série ‘‘ Black Santiago Club’’, Peter King a veillé au respect des textes, des comportements gestuelles, de la clarté de l’articulation et de la chronologie des actions suivant l’ordre des scènes. Fier d’avoir participé à cette série originale, il a trouvé magnifique et dynamique les acteurs, expérimentés comme novices. Pour lui, ‘‘ Black Santiago Club’’ qui sera sur les écrans de Canal+ en début 2023, est la meilleure série musicale qui révélera l’art immatériel musical du Bénin et qui donnera un coup de pouce au plus ancien groupe musical du Bénin qui a plus de cinquante (50) ans d’existence, « les Blacks Santiago » en animation récemment au quai Branly en France dans le cadre de la restitution des 26 trésors royaux par la France au Bénin . En ce qui concerne l’équipe technique, Peter ne cachant pas ses sentiments, a été ému par leur dynamisme et la belle harmonie qui a régnée durant les trois mois de tournage. Les dernières scènes qui ont clôturées le tournage ont été tournées à l’école internationale de théâtre du Bénin.

Par ailleurs, l’acteur afro-américain, généreux donateur dans plusieurs localités à travers son ONG Sompékids, n’a pas manqué de faire un clin d’œil à tous ses sympathisants qui contribuent à l’éradication de la pauvreté à travers son organisation et à tous les bénéficiaires.

Rappelons que c’est la première saison qui a été tournée pendant les trois mois. Elle est composée  de huit (8) épisodes de 52 min. Découvrez plus sur cette série très prochainement.

B.Sylvain

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.