Audience du Premier Ministre Ivoirien et des Présidents d’APL : Le plaidoyer du Président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO et ses pairs pour le développement des collectivités territoriales

0 1 375

En marge des travaux du caucus régional pour l’Afrique de l’Ouest qui se tient à Abidjan en prélude au 9è Sommet Africités, le Premier Ministre Ivoirien et Président des Régions de Côte d’Ivoire Patrick Jérôme ACHI a reçu en audience, ce vendredi 18 février 2022 à la Primature, les Présidents d’Association de Pouvoirs Locaux (APL).

Conduite par le Secrétaire Général de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) Jean-Pierre Elong MBASSI, la délégation dont fait partie, le président de l’ANCB et Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO est allée partager avec l’autorité ivoirienne, quelques propositions pour permettre aux collectivités territoriales africaines, de contribuer efficacement au développement du continent.

Il s’agit de :

  • La signature, la ratification et l’application de la charte adoptée en juin 2014 par l’Union Africaine et qui dispose que le développement des États doit commencer par le développement à la base ;
  • L’autorisation à accorder aux collectivités territoriales par les États pour développer des relations de coopération décentralisée en vue de l’intégration des peuples;
  • La généralisation par les pays, de la mise en place des collectivités territoriales;
  • L’allocation aux collectivités territoriales par les États, de moyens en adéquation avec ce que prévoient les constitutions pour l’amélioration des conditions de vie des populations;
  • L’implication des collectivités territoriales dans le système d’alerte précoce pour une meilleure gestion des migrations;
  • L’assistance et les facilités à accorder aux collectivités territoriales afin qu’elles aillent aisément sur le marché financier;
  • L’action pour une meilleure représentativité des femmes et des jeunes parmi les élus locaux.

Des propositions jugées pertinentes par le Premier Ministre Ivoirien qui s’est engagé à porter la voix des collectivités territoriales africaines et à peser de tout son poids pour qu’elles soient prises en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.