Réformes structurelles dans le secteur de la décentralisation : Le président-maire Luc Atrokpo et le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané signent la convention cadre de partenariat Gouvernement-Communes

595

Le président de l’ANCB, maire de Cotonou, Luc S. Atrokpo et le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement  Abdoulaye Bio Tchané, ont procédé dans la matinée de ce vendredi 28 janvier 2022 dans les locaux du ministère du plan et du développement, à la signature des documents de la convention-cadre de partenariat Gouvernement-Communes pour une conduite concertée et participative de la réforme structurelle du secteur  de la décentralisation. C’était en présence du Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Raphaël Akotègnon, des maires de Porto Novo, de Ouidah, de Houéyogbé, de Kétou, et d’Athiémé et des cadres du gouvernement central.

 B.S.

La signature de ce protocole d’accord entre le gouvernement et les communes du Bénin par le biais de l’ANCB consacre le démarrage effectif de la mise en  œuvre  de la réforme structurelle du secteur de la décentralisation telle qu’en dispose  la loi no 2021-14 du 21 octobre 2021 portant code de l’administration territoriale en République du Bénin. Comme l’a bien signifié le Ministre du Développement et  la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, l’objectif  visé par  cette convention-cadre est de : « d’instituer un cadre de coopération et de transparence pour une mise en œuvre efficace de la réforme et de développer les cohérences nécessaires et les synergies appropriées pour un heureux aboutissement de la réforme ». Pour le ministre cette convention est le moyen de réussir  la réforme dans une dynamique intégrée et inclusive où  les acteurs majeurs que constituent le Gouvernement et l’ANCB, collaborent pour la promotion du développement local et le bien-être des populations.

Le président de l’ANCB, Luc Atrokpo  réitère son engagement pour l’aboutissement de la réforme

Le président de l’ANCB, le maire Luc S. Atrokpo représentant ses pairs, a salué la transformation municipale et communale engagée par le Président de la République, Patrice Talon et son Gouvernement, au profit  de la population à la base : ‘‘ la gouvernance locale dans notre pays, connait  des mutations  profondes  destinées  à améliorer la qualité des services publics à la base aux populations  et à renforcer la promotion du développement local ’’ a déclaré, Luc Sètondji ATROKPO.

Associé de bout en bout dès le début de la mise en place de cette réforme, le président de l’ANCB, Luc S. Atrokpo  s’est réjoui de la synergie d’action entre le gouvernement et les élus communaux et municipaux jusqu’à la mise en place du cadre légal et institutionnel de la réforme. Il a de ce part, réitéré au nom de ses pairs, son engagement à jouer pleinement sa partition pour le succès éclatant de cette réforme structurelle du secteur de la décentralisation : « Je voudrais vous rassurer au nom de mes pairs que nous continuerons à jouer notre partition pour la réussite de cette réforme pour le secteur de la décentralisation. Je voudrais réaffirmer la détermination des maires et de tous les élus communaux à travailler pour un succès éclatant de cette réforme », a déclaré le président  des maires, Luc Atrokpo avant la signature du document  de la convention-cadre.

Les principaux acquis de la réforme sous lesquels sont structurés la présente convention cadre

Rappelons que la présente convention-cadre Gouvernement-Commune, est structurée sous la  forme d’un partenariat sur les  principaux enjeux  de la réforme, tels que : la catégorisation des communes ; les  rémunérations  mensuelles  y compris  les avantages des maires, des adjoints au maire, des secrétaires exécutifs, des présidents de commission, des chefs d’arrondissement  des conseillers communaux et des  chefs de village ou de quartier de ville ; la mise  en place du fichier  national des principales fonctions  administratives  et techniques  des mairies ; les conditions à remplir par les personnes qui désirent participer  à l’appel public à candidature pour les principales fonctions administratives et techniques  des mairies ; la date de prise d’effet des avantages et de prise de fonction  des Secrétaires exécutifs ; la création  d’une Cellule chargée du suivi de la gestion des communes, le renforcement des capacités des élus et agents communaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.