Prise en compte du genre dans les planifications locales : L’ANCB fait le bilan des activités du programme ANCB-VVSG

97

Cinq (05) ans après la mise en œuvre  du programme ANCB-VVSG dans 12 communes du Bénin, la faitière des Communes du Bénin a organisé ce vendredi 17 décembre 2021 à Sun Beach Hôtel, l’atelier bilan de ce programme qui prend en compte le renforcement des capacités des autorités locales sur le  genre dans la planification communale. Le top des travaux a été donné  par le  président Luc Sètondji Atrokpo en présence du chef de la section Coopération  au Développement  de l’Ambassade de la Belgique près le Bénin,  Martin Deroover, de la présidente du RéFEC, Lucie Ablawa SESSINOU, des cadres et élus communaux.

 

Préoccupé par une coopération décentralisée au service du Genre, le président de l’ANCB, Luc S. Atrokpo a à l’ouverture  officielle de l’atelier  laissé entendre la pertinence du projet  VVSG-ANCB. Pour lui  la satisfaction est totale après  les 05 ans de partenariat entre l’ANCB et la VVSG. Car dit-il les résultats  obtenus grâce au Programme  de renforcement de capacités des autorités  locales  en vue  de la prise  en compte  du Genre dans les  planifications communales sont très encourageants : « il nous permet d’entrevoir avec optimisme la prise en compte du genre  dans les politiques publiques et locales  dans l’avenir. » a déclaré le maire de Cotonou. Il a ensuite fait savoir  que cet atelier bilan est  l’occasion pour célébrer l’engagement  des autorités  locales  béninoises en faveur de l’administration  des  communautés et des territoires plus inclusifs et plus juste en homme  et femmes , les  personnes  vivant avec un handicap et les  personnes du 3e âge.

L’ambassade belge réaffirme son accompagnement pour  la promotion du Genre

Pour le représentant  de l’ambassadeur  de la Belgique, Martin Deroover, chef  de la          Section Coopération au Développement, en termes d’appui dans le cadre de ce  programme, les cinq (05) ans  d’activité  ont tourné autour  du renforcement des capacités , de la mise s à disposition  d’outils moderne, de suivi  et d’élaboration  de document  de planification. Plus loin, il  a rassuré l’assistance de la disponibilité  et de l’engagement de l’Ambassade du Royaume de Belgique près le Bénin à continuer  à accompagner  l’ANCB dans l’atteinte de ses objectifs en matière de promotion de l’égalité du genre.

 

Le RéFEC impacté par le programme ANCB-VVSG

La présidente du Réseau des Femmes Elues Conseillères du Bénin (RéFEC) Lucie Ablawa Sessinou, maire de la commune de Kétou, a exposé ses exploits  accomplis  par le RéFEC  grâce  au Programme  de renforcement de capacité des autorités locales en vue  de la prise en compte du genre dans les  planifications  communales. Il en ressort de son allocution  que plusieurs  activités  du RéFEC ont été  financées  sur les  ressources du Programme.

Il convient de retenir en terme de clarification du programme  de l’allocutions du président des maires, Luc S. Atrokpo, que l’ANCB a signé la convention de partenariat avec la VVSG (Association des Villes et Communes  Flammades) en 2017 pour une durée de 05 ans, dans l’optique de faire  adopter  le Genre  dans  les planifications communales. Ce projet  piloté  par l’ANCB est une composante clé du programme  fédéral belge qui appuie  quatre (04) communes (Toucountouna, Bohicon, Za-Kpota et Dogbo) dans  le cadre du Programme de coopération Internationale communale. Huit (08) autres communes (Agbangnizoun, Toviklin, Lalo, Houéyogbé, Pehunco, Ouinhi, Matéri, Pèrèrè) ont été  ensuite  choisies pour bénéficier également  du Projet. L’autre bonne nouvelle annoncé par l’édile est l’acceptation du partenaire  pour la poursuite du programme au profit  desdites communes pendant les cinq (05) prochaines années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.