Tournée statutaire dans le Couffo : Le préfet Mègbédji promet aux communes du Couffo un accompagnement ferme au boostage de la mobilisation des ressources propres

84

Le préfet du Couffo Christophe Mègbédji, a, dans le cadre de sa tournée statutaire au titre de l’année 2021, échangé avec les élus communaux, les sages et notables et la population de la commune de Toviklin, ce lundi 15 novembre, dans la maison des jeunes de ladite ville, où, il a pris l’engagement d’accompagner les communes de son ressort territorial dans la mobilisation des ressources endogènes. Une occasion pour le maire de Toviklin Rigobert Tozo, d’exposer les réalisations effectuées depuis sa prise de fonction, celles en cours et de formuler quelques doléances.

Le maire  Rigobert Tozo, après ses mots de bienvenus au préfet, il a présenté  les actions de développement entrepris avec le conseil communal  depuis son installation en juin 2020, dans les secteurs de la coopération décentralisée, de l’éducation, de la santé etc. En terme de doléance il a demandé entre autres,  la prise en charge de quelques routes dans le cadre du bitumage et d’asphaltage, en vue d’améliorer le transport des personnes et des biens sur son territoire, l’amélioration du niveau de l’éclairage public, la construction d’une usine de production de jus d’orange et purée de tomates, d’un marché moderne, l’accompagnement des autorités pour la valorisation des atouts culturels et l’amélioration des conditions sécuritaires.

Le leadership de motivation du préfet

Le préfet Christophe Mègbédji, dans sa prise de parole s’est dit satisfait des efforts que fournissent les autorités communales du Couffo pour le bien-être de leurs populations. Néanmoins, il a relevé quelques insuffisances dans la gestion de ces autorités, notamment l’irrégularité des sessions d’arrondissement et surtout la mobilisation des ressources propres. A cet effet, l’autorité préfectorale a invité les maires à changer de stratégies pour y parvenir : « Concernant la mobilisation des ressources propres, il y a du plomb dans l’aile, vous devez changer de stratégies», a déclaré Christophe Mègbédji, ajoutant » qu’il va aider les maires à mobiliser les ressources financières afin de susciter la joie du gouvernement central ».

Pour inciter les communes du Couffo à mieux faire, le préfet envisage d’instaurer le prix de la meilleure commune mobilisatrice des ressources endogènes.

Christophe Mègbédji pour finir, a rassuré le maire et la population de Toviklin, de transmettre leurs doléances à qui de droit pour que des solutions soient trouvées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.