Perspective 2021 pour le rayonnement du 10ème arrondissement de Cotonou : Le CA Christian Gnidokponou priorise l’assainissement et l’éclairage public pour la nouvelle année

818

Les nouveaux élus de la quatrième mandature  de décentralisation  se sont  prêtés à l’exercice de gestion  à la base  pendant les six(6) derniers mois de l’année 2020. A cet effet, des efforts ont été faits à tous les niveaux de nos communes. Pour la nouvelle année 2021 où les élus  ont un budget scrupuleusement établi,  plusieurs perspectives sont en vus selon les besoins des populations. A travers une interview exclusive, notre rédaction s’est penchée sur la question du bilan  des  six(6) premiers mois de gestion et les perspectives en vus dans le dixième (10ème) arrondissement de Cotonou avec son chef, Christian Gnidokponou.

 

Monsieur le  CA, vous êtes nouvellement désigné par vos pairs de l’Union Progressiste à la tête du 10ème arrondissement de Cotonou, il y a de cela six (6) mois, parlez-nous de votre gestion à la tête de celui-ci pendant ces six(06) premiers mois.

 

Je réitère ma gratitude d’abord à toute la population du dixième (10èm) arrondissement qui a placé sa confiance sur les candidats de l’Union Progressiste et à mes pairs et ainés qui ont eu confiance en moi en me confiant la gestion du dixième (10ème) arrondissement de la ville métropole. A l’orée de cette nouvelle année 2021, je souhaite à toute la population du dixième arrondissement  une année de paix, de santé et de prospérité

Comme vous le savez le monde entier est touché par la pandémie du coronavirus et pour une riposte efficace à l’endroit de toutes les couches de la population, le gouvernement a eu l’idée de décentraliser la technique de lutte afin que les autorités locales s’organisent autour de la riposte. A cet effet  nous avons organisé plusieurs séances de sensibilisation à l’endroit des populations, les chefs quartier ont, grâce aux crieurs publics, passé l’information sur les gestes barrières et les sanctions qui vont avec, en cas de non-respect de ceux-ci.

Nous sommes ensuite passés au volet assainissement des rues de la ville afin de prévenir les inondations. Ainsi nous avons mené des campagnes de salubrité pour assainir nos voies et nos cadres de vie afin de se mettre dans la dynamique du gouvernement qui met les bouchés doubles à travers le projet asphaltage. Cette initiative a été aussi possible grâce aux partenaires tels que Glassem Bénin, Zaiko qui nous accompagne sur le volet assainissement et qu’au passage nous remercions infiniment.

Grace à l’appui du conseil communal, deux écoles de notre arrondissement ont bénéficié de deux modules de trois(03) classes, il s’agit de l’école primaire de Fifadji qui a bénéficié d’un module de trois (03) classes et de même pour l’école primaire de Missogbé

Le budget exercice 2021 a été élaboré et  voté grâce à la méthode du budget participatif  où la population  a manifesté ses besoins, qu’est ce qu’il en est des défis à relever dans le dixième arrondissement de Cotonou ?

Pour cette nouvelle année 2021, en ce qui concerne les défis que nous  nous sommes donnés en fonction des besoins de nos populations, nous avons en vue, le réaménagement de quelques pistes pour prévenir les inondations au niveau des tranchés Gbénonkpo- Marché Missèkplé ;Agounvocodji-CEG Vedoko ; la voie Projet-Média Production etc. Aussi, sur ces artères, se pose le problème d’éclairage, cela fait partir des priorités que nous nous sommes fixées en cette nouvelle année car, l’insécurité est de jour en jour grandissante sur ces artères sans lampadaires.

Outre ces deux volets, la réhabilitation de quelques salles de classe déjà vétuste avant les saisons pluvieuses s’avère indispensable. Ensuite cette année, nous voulons aborder le volet emploi des jeunes et ce, avec des séances d’orientation et de sensibilisation des jeunes qui manquent d’informations fiables sur les multiples opportunités. A cet effet nous aurons à mobiliser des partenaires bien avertis pour la cause, afin que ces jeunes soient mieux orienter sur les diverses opportunités selon leur domaine de formation.

En termes de mobilisation des ressources propres, qu’en est-il dans votre arrondissement ?

Cette question est cruciale, car elle y va de l’autonomie financière de la commune et ensuite des arrondissements. C’est dommage quand la population et les chefs d’entreprise sont réfractaires par rapport au paiement des taxes qui constitue le moteur de fonctionnement des services administratifs  de la commune et de nos arrondissements. C’est d’ailleurs pour cette raison, que pour améliorer  cet état de chose et sécurisé les recettes, la mairie a pour objectif d’installer bientôt dans les jours à venir, un guichet unique dans chaque arrondissement de la ville de Cotonou et je profite de cette occasion pour lancer un vibrant appel à toute la population en l’occurrence du dixième (10èm) arrondissement, afin qu’il contribue en bon compatriote  au paiement des taxes pour faciliter la tâche aux élus que nous sommes.

Votre mot de la fin

Je réitère mes remerciements au Président Patrice Talon et à son gouvernement pour l’effort consenti afin de changer l’image de la ville de Cotonou à travers le projet asphaltage. Pour les phases à venir, nous désirons que les artères précitées dans le 10ème arrondissement soient prises en compte pour bannir le fléau de l’inondation. Nous promettons à notre chère population, qu’au soir des six ans de gestion, elle ne regrettera pas son choix.

Monsieur le CA, merci et bon mandat à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.