Promotion de la Démocratie numérique locale à travers le projet Cité.bj de l’ANCB : Les communes de Bohicon, Avrankou et Toffo lancent la première édition de l’évaluation citoyenne des services communaux en ligne

(SPAIC et GoLocal deux applications numériques de proximité à la gestion locale)

944

La phase expérimentale des applications numériques de démocratie locale participative est enfin active dans trois communes pilotes parmi les quatre sélectionnées dans le cadre du projet Cité.bj.  Mise en œuvre  par  l’ANCB et le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR-PAMIGA) et financé  par l’Agence Française de Développement, il ressort de ce projet, après un long processus  qui a duré trois ans, quatre applications de suivi de la gestion communale au niveau de ses communes pilotes. A ce jour, les communes de Bohicon, Avrankou et Toffo donnent déjà la possibilité à ses citoyens et citoyennes d’apprécier via leur smartphone, la qualité du service rendu au niveau Etat civil et affaires domaniales.  Quelles sont les grandes étapes qui ont meublées le processus  de  mise en œuvre du projet Civic-Tech ? Quels sont les atouts que réserve ce projet dans la gestion communale ?

Après trois ans environ d’exécution du projet Civic-Tech dont l’objectif est de numériser l’administration locale et stimuler la participation citoyenne à la gestion publique locale, la phase expérimentale des différentes plateformes numériques élaborées, a pris corps dans les communes pilotes.

https://tinyurl.com/eva-cit-toffo  c’est le lien permettant aux citoyens et citoyennes d’évaluer les  prestations des services d’Etat civil et des affaires domaniales fournies par la mairie de Toffo du 25 au 31 mars 2021. Grace aux appréciations qu’apporterons les usagers via ce lien quelques soit leur position, les autorités communales pourront prendre des mesures idoines afin de corriger les éventuelles failles notifiées via ce lien.

L’évaluation  citoyenne des services Etat civil et affaires domaniales au niveau des communes de Bohicon et  d’Avrankou, tous deux communes pilotes du projet est respectivement possibles via les liens https://tinyurl.com/eva-cit-Boh/. et  https://tinyurl.com/eva-cit-Avr/. A noter que l’évaluation des différentes prestations des services d’Etat civil et des affaires domaniales s’étend aussi sur les différents arrondissements de ses communes.

Cette dernière étape du projet suit un processus d’inclusion des acteurs à divers niveaux au sein  des communes pilotes. Les phases de ce processus comprennent  l’organisation d’un atelier d’appropriation  des acteurs tels que les élus et agents communaux, les agents de la société civile et ceux des services déconcentrés de l’Etat, ensuite  la collecte des données par les acteurs de la société civile à travers une administration de questionnaire  aux citoyens et  l’élaboration d’un rapport grâce au dépouillement, au traitement et à l’analyse des données collectées pour aboutir  à des recommandations. Enfin la dernière étape se consacrera à des prises de décision à travers un atelier communal d’échange.

SPAIC et GoLocal  deux applications numériques  de proximité à la gestion locale

Pour promouvoir l’interaction entre les gouvernants locaux et les citoyens et apporter des réponses à des problèmes de gestion dans les communes quatre applications numériques sont prévues dans le cadre de ce projet. Au nombre de celles-ci, figurent l’application du Suivi du Plan Annuel d’Investissement Communal (SPAIC) qui permet aux citoyens de suivre grâce à leur smartphone, l’exécution du Plan Annuel d’Investissement de leur commune et l’application (GoLocal) dont l’objectif est d’offrir aux populations, la possibilité de géo localiser différents problèmes dans leur localité et de les signaler aux autorités communales toujours via leur téléphone portable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.