Coopération décentralisée : Cotonou et Marseille signent un pacte d’amitié à long terme

0 431

Une nouvelle ère s’ouvre entre la ville de Cotonou et celle de Marseille .En marge des travaux du 43è congrès de l’AIMF qui ont démarré à Cotonou ce mercredi 11 octobre 2023, le maire de Cotonou Luc S. Atrokpo et la Première Adjointe au Maire de Marseille, Michèle Rubirola en présence des élus municipaux des deux villes métropoles, ont signé un pacte d’amitié qui confortera un appui mutuel entre ces dernières dans divers secteurs d’activité au profit des populations.  C’est dans le but de promouvoir les relations d’amitié et de solidarité entre les populations de Marseille et celle de Cotonou et d’aider également les populations des deux villes à mieux se connaître et à développer entre elles des liens de solidarité et d’entraide qu’un pacte de coopération et d’amitié  a été signé entre les deux communes.

Le pacte vise essentiellement à favoriser l’épanouissement de ses deux villes dans  les domaines sociaux-économiques,  du tourisme, de la culture, des sciences et techniques, du sport, de la santé et dans tous les domaines pouvant conquérir au bien-être des populations.

Satisfaits, les deux maires ce sont engagés à mener à bien cette coopération entre les deux communes, et de faciliter le rapprochement nécessaire entre les communautés des deux villes, en encourageant toutes les initiatives émanant des différents secteurs ci-dessus cités. « 𝘑𝘦 𝘷𝘰𝘶𝘥𝘳𝘢𝘪𝘴 𝘱𝘳𝘦𝘯𝘥𝘳𝘦 𝘭’𝘦𝘯𝘨𝘢𝘨𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦𝘷𝘢𝘯𝘵 𝘭𝘦 𝘔𝘢𝘪𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘫𝘰𝘶𝘦𝘳𝘰𝘯𝘴 𝘦𝘯𝘵𝘪𝘦̀𝘳𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘯𝘰𝘵𝘳𝘦 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘵𝘪𝘰𝘯. 𝘕𝘰𝘶𝘴 𝘴𝘢𝘷𝘰𝘯𝘴 𝘲𝘶𝘦 𝘔𝘢𝘳𝘴𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘢 𝘣𝘦𝘢𝘶𝘤𝘰𝘶𝘱 𝘥𝘦 𝘷𝘰𝘭𝘰𝘯𝘵𝘦́, 𝘥’𝘪𝘯𝘪𝘵𝘪𝘢𝘵𝘪𝘷𝘦s 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘱𝘰𝘵𝘦𝘯𝘵𝘪𝘢𝘭𝘪𝘵𝘦́𝘴. 𝘌𝘯 𝘳𝘦𝘵𝘰𝘶𝘳, 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘳𝘦́𝘱𝘰𝘯𝘥𝘳𝘰𝘯𝘴 𝘱𝘢𝘳 𝘭𝘢 𝘥𝘪𝘴𝘱𝘰𝘯𝘪𝘣𝘪𝘭𝘪𝘵𝘦́, 𝘭’𝘦𝘧𝘧𝘪𝘤𝘢𝘤𝘪𝘵𝘦́ 𝘦𝘵 𝘭𝘢 𝘷𝘦́𝘳𝘪𝘵𝘦́, 𝘢𝘧𝘪𝘯 𝘲𝘶𝘦 𝘷𝘰𝘶𝘴 𝘴𝘰𝘺𝘦𝘻 𝘧𝘪𝘦𝘳𝘴 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘵𝘳𝘦 𝘵𝘳𝘢𝘷𝘢𝘪𝘭 𝘢𝘷𝘦c la 𝘷𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦 𝘊𝘰𝘵𝘰𝘯𝘰𝘶 » Luc S. Atrokpo, maire de Cotonou.

A la suite du maire, la première adjointe au maire de Marseille Michèle RUBIROLA a salué l’hospitalité légendaire qui lui est réservée depuis sa descente à Cotonou. Médecin de fonction, sa visite dans quelques hôpitaux de Cotonou a suscité en elle un désir de partage d’expérience et d’appui aux acteurs du secteur de la santé. « 𝘝𝘰𝘶𝘴 𝘯𝘦 𝘱𝘰𝘶𝘷𝘦𝘻 𝘱𝘢𝘴 𝘴𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳 𝘢̀ 𝘲𝘶𝘦𝘭 𝘱𝘰𝘪𝘯𝘵 𝘫𝘦 𝘴𝘶𝘪𝘴 𝘩𝘦𝘶𝘳𝘦𝘶𝘴𝘦 𝘥’𝘦̂𝘵𝘳𝘦 𝘱𝘢𝘳𝘮𝘪 𝘷𝘰𝘶𝘴 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘴𝘪𝘨𝘯𝘦𝘳 𝘤𝘦 𝘱𝘢𝘤𝘵𝘦 𝘥’𝘢𝘮𝘪𝘵𝘪𝘦́ 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘤o𝘰𝘱𝘦́𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭es 𝘷𝘪𝘭𝘭𝘦s 𝘥𝘦 𝘔𝘢𝘳𝘴𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘊𝘰𝘵𝘰𝘯𝘰𝘶. 𝘖𝘯 𝘱𝘦𝘶𝘵 𝘷𝘦𝘯𝘪𝘳 𝘥𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘪𝘯𝘦𝘯𝘵𝘴 𝘥𝘪𝘧𝘧𝘦́𝘳𝘦𝘯𝘵𝘴, 𝘮𝘢𝘪𝘴 𝘪𝘭 𝘺 𝘢 𝘣𝘦𝘢𝘶𝘤𝘰𝘶𝘱 𝘥𝘦 𝘤𝘩𝘰𝘴𝘦𝘴 𝘲𝘶𝘪 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘳𝘢𝘴𝘴𝘦𝘮𝘣𝘭𝘦𝘯𝘵. 𝘊’𝘦𝘴𝘵 𝘯𝘢𝘵𝘶𝘳𝘦𝘭 𝘥𝘦 𝘴𝘪𝘨𝘯𝘦𝘳 𝘤𝘦 𝘱𝘢𝘤𝘵𝘦 𝘥’𝘢𝘮𝘪𝘵𝘪𝘦́ 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘤𝘰𝘰𝘱𝘦́𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘭𝘢 𝘷𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦 𝘊𝘰𝘵𝘰𝘯𝘰𝘶. 𝘕𝘰𝘶𝘴 𝘢𝘷𝘰𝘯𝘴 𝘵𝘢𝘯𝘵 𝘢̀ 𝘧𝘢𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘯𝘴𝘦𝘮𝘣𝘭𝘦, 𝘲𝘶𝘦 𝘤𝘦 𝘴𝘰𝘪𝘵 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘴𝘱𝘰𝘳𝘵, 𝘭𝘢 𝘴𝘢𝘯𝘵𝘦́, 𝘭𝘢 𝘤𝘶𝘭𝘵𝘶𝘳𝘦 𝘰𝘶 𝘭𝘢 𝘭𝘶𝘵𝘵𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭𝘦 𝘥𝘦́𝘳𝘦̀𝘨𝘭𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘤𝘭𝘪𝘮𝘢𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦. 𝘑𝘦 𝘱𝘦𝘯𝘴𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘤𝘰𝘰𝘱𝘦́𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘴𝘦 𝘧𝘦𝘳𝘢 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘳𝘦́𝘤𝘪𝘱𝘳𝘰𝘤𝘪𝘵𝘦́, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘳𝘦𝘴𝘱𝘦𝘤𝘵 𝘮𝘶𝘵𝘶𝘦𝘭, 𝘦𝘵 𝘤’𝘦𝘴𝘵 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘭𝘢 𝘱𝘰𝘱𝘶𝘭𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘲𝘶𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘱𝘰𝘶𝘷𝘰𝘯𝘴 𝘳𝘦́𝘦𝘭𝘭𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘤𝘩𝘢𝘯𝘨𝘦𝘳 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.