L’AIMF dans son initiative Urbanisme en Francophonie donne la parole aux acteurs à tous les niveaux à travers une table ronde

(Passé des discours au réel, trois webinaires pour discuter de la responsabilité des villes en jeu)

190

 

Les crises s’accumulent sur nombre de sujets : le climat, l’eau, les conflits armés, la santé, les questions sociales, la démocratie, les migrations. La plupart de ces crises semblent se nourrir d’une même origine : la crise environnementale provoquée par notre mode de production et de consommation des ressources. L’énergie fossile abondamment accessible a déterminé des choix de développement à travers la planète. Et nous en observons aujourd’hui les limites par de nombreux signaux. Des limites qui plongent les villes dans un avenir incertain face aux nombreux dégâts des changements climatiques. L’AIMF regroupant les maires des villes francophones cherche, à travers une table ronde, des approches de solutions concrètes et viables.

Comment sortir du piège ? Comment construire une société apaisée et confiante en son avenir, soucieuse de sa responsabilité sur l’environnement et sur ses semblables ? Comment construire une ville neutre en carbone, notamment en Afrique, tout en maintenant les possibilités de développement ? Des interrogations qui suscitent plusieurs réflexions pour des solutions techniques qui seront discutées à travers  une table ronde répartie sur trois webinaires autour desquels, différentes problématiques liées à la perspective de ville décarbonée seront débattues.

Détails sur les trois webinaires de la table ronde

Le premier webinaire qui se tiendra le Mardi 18 octobre 2022 de 12h30 à 13h45  s’intéressera à :

  • Pourquoi la ville décarbonée ?
  • Quels défis pour les grandes et les petites villes, au Nord comme au Sud ?

Ce premier thème entend aborder la responsabilité des acteurs, des citoyens, des entreprises, des politiques pour faire face aux risques politiques et sociaux de la décarbonation. Comment changer de modèle, déployer des politiques bas carbone, sans que leur efficacité ne soit défaite par les oppositions et les blocages ? Comment pouvons-nous mieux engager les individus dans le sens du collectif ?

Le second webinaire qui se tiendra le  mardi 22 novembre 2022 de 12h30 à 13h45 abordera les conditions techniques, économiques et sociales d’une transformation du domaine bâti dans les villes décarbonées.

Ce second atelier a pour ambition de présenter un échantillon de quelques propositions de solution et de leurs conditions de mise en œuvre pour inventer une ville bas carbone adaptée aux territoires. Car le secteur du bâtiment, l’un des plus consommateurs en énergie et producteurs d’émissions de CO2 au monde représente un levier incontournable de transition énergétique et de décarbonation de la ville. Au-delà de la construction de nouveaux bâtiments performants, la rénovation énergétique du parc immobilier existant constitue aujourd’hui un gisement d’économie carbone considérable et un des enjeux des politiques publiques de décarbonation.

Enfin le troisième webinaire  qui aura lieu le mardi 13 décembre 2022 de 12h30 à 13h45 discutera autour du thème : Le numérique dans le génie urbain des villes décarbonées : à quel coût ?

Le génie urbain peut être considéré comme un ensemble des techniques, mis au service de la gestion des flux (environnement, déchets, énergie, mobilité, infrastructures, assainissement…) permettant de traiter de la conception à l’exploitation des villes (en passant par la réalisation et la gestion). Cependant, cette question ne saurait se limiter à des enjeux techniques. Il s’agit bien en effet de garantir un accès équitable à toutes et tous, quelle que soit la condition de richesse, quel que soit le lieu.

Pour être informé du programme des tables rondes et y participer : bleunven.charlotte@gmail.com bleunven.charlotte@gmail.com

Table ronde #2 : La ville décarbonée, des discours au réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.