Fin de la visite de Pierre BAILLET Secrétaire Permanent de l’AIMF et sa délégation au Bénin : l’hôte satisfait des projets financés par l’AIMF, salue le leadership du président de l’ANCB, Luc Atrokpo

(Il salue la dynamique des relations Etat central-Communes pour le développement à la base)

85

En visite de travail au Bénin avec la faitière des communes, ANCB, du 19 au 22 avril,  le Secrétaire Permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones, Pierre BAILLET et sa délégation conduite par le Président de l’ANCB ont fait le tour des projets financés par l’AIMF à l’endroit de l’ANCB et de quelques communes. Au cours d’une conférence de presse organisée au siège de l’ANCB, à la fin de sa visite, l’hôte s’est dit heureux de l’accueil chaleureux des différentes autorités à Cotonou, Porto-Novo, Bohicon et  Ouidah et annonce l’accompagnement d’autres communes et associations.

 

Reçu par le Ministre de la Décentralisation  et de la Gouvernance Locale, Raphael Akotègnon et celui des Affaires Etrangères  et de la Coopération Aurélien Agbénonchi, le Secrétaire Permanent Pierre BAILLET y voit une belle complicité et une attention de l’Etat central vis-à-vis de ses collectivités territoriales. « A mon arrivé au Bénin j’ai été reçu  par le ministre Décentralisation  et de la Gouvernance Locale et celui des Affaires Etrangères, ceci dit combien ce gouvernement est attaché au développement des collectivités territoriales et ceci nous va très bien car à l’AIMF, notre souci, c‘est de développer le lien entre le niveau local et le niveau national et faire en sorte que les maires ne se sentent pas dans un individualisme mais qu’ils se préoccupent de leur collectivités territoriales  en accord  avec les autorités centrales »

Plusieurs projets communaux bénéficient de l’attention du Secrétaire Permanent

Les différentes visites de l’hôte et sa délégation à Cotonou, Porto-Novo, Ouidah et Bohicon lui a permis de rencontrer les édiles de ses différentes villes qui ont bénéficié de l’appui de l’Aimf pour la mise en œuvre de différents projets avec des projections sur le financement de projets futurs. Au nombre de ces futures projets nous avons  la mise en œuvre du projet de construction d’un pôle numérique à Cotonou où l’AIMF offre de deux cents millions (200 000 000) de FCFA au Bénin, le projet ville verte de Porto-Novo et la relance du projet d’adressage de la ville de Porto-Novo.

APIDA, ADECOB et RéFEC bientôt membres de l’AIMF

Cette visite du Secrétaire Permanent de l’AIMF a  été également l’occasion au membre du bureau du RéFEC (Réseau des Femmes Elues Conseillères) avec à sa tête sa présidente Lucie SESSISNOU maire de Kétou, de rencontrer toute la délégation. Une rencontre qui aboutit au projet d’adhésion du RéFEC à l’AIMF et son appui à  des projets qui seront bientôt connus dans les trois (03) communes gérées par les femmes. Ceci dans le but d’encourager les candidatures féminines à la gouvernance locale. Même scénario pour les intercommunalités  telles que APIDA et ADECOB dont les processus d’adhésion à l’Aimf sont en cours. Tous ces rencontres de plaidoyers ont été effectuées sous le leadership du président de l’ANCB Luc S. Atropko.

Coin de voile sur les projets déjà financés par l’AIMF à l’endroit des communes béninoises

Par ailleurs en ce qui concerne les réalisations qui  ont reçu l’appui financier de l’Aimf, on peut citer entre autres, la construction de guichets uniques dans 12 communes du Bénin en partenariat avec l’Union européenne, du financement de la construction du siège de l’ANCB avec l’appui financier du gouvernement béninois, du financement de la construction du siège de la Mairie d’Abomey, du financement d’un projet d’énergie durable dans le Zou, du financement de la construction d’un centre culturel à Ouidah.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.