Maire du mois : CGLU Afrique désigne Yawa Kouigan, maire de la commune de Ogou 1 (Atakpamè-Togo)

(Celle qui balise la voie pour relever le défi de la décentralisation)

257

En 2019, le Togo a vécu un tournent majeur dans son processus de décentralisation avec la tenue des premières élections municipales depuis 1987.  Parmi ces nouveaux édiles, Mme Yawa Kouigan est élue maire de la Commune Ogou 1 (Atakpamé). Première femme à occuper ce poste, elle parviendra le 15 novembre 2020, à gagner la confiance des maires du pays en étant élue présidente de la Faîtière des communes du Togo (FCT), entité portée sous les fonds baptismaux le même jour en remplacement de l’Union des Communes du Togo. 

Sous son leadership, la FCT enchaîne des actions de plaidoyer et de renforcement des capacités pour le positionnement des élus locaux au cœur de l’action communale à l’échelle nationale et internationale.

Lors de la COP 26, la porte étendard des 117 communes du Togo a pris une part active aux débats à Glasgow au sein de la délégation de CGLU Afrique afin de plaider pour la territorialisation des Conditions Déterminés au Niveau National (CDNs). « Nous croyons fermement qu’en territorialisant nos plan climat nationaux, nous obtiendrons une action locale avec de meilleur résultat », avait-elle confiée.

Des actions nobles à son actif pour une coopération décentralisée avec les communes du Togo

En une année et quelques mois d’existence, la FCT se fraie un chemin pour renforcer son rayonnement sous régional et international.

Le 15 février 2022, Mme Yawa Kouigan a placé les jalons pour une coopération décentralisée Sud-Sud entre la FCT et l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB). C’était lors d’une visite de travail de l’ANCB au Togo. Les deux parties prévoient de coopérer dans les domaines de la fiscalité et de l’assainissement.

Toujours dans le registre de la coopération décentralisée, la présidente de la FCT a reçu le 22 février 2022, l’ambassadrice de France au Togo, Jocelyne Caballero.  La diplomate a confié vouloir contribuer à la mise en relation avec des communes françaises. L’entretien a porté sur les compétences des communes, espace de démocratie de proximité doté de la clause de la libre administration ainsi que de ressources propres qui doivent leur permettre de contribuer au développement des territoires.

Pour Mme Kouigan les communes doivent devenir de vrais relais pour accompagner le gouvernement du Togo « dans ses ambitions de développement à travers la décentralisation. La gestion municipale doit répondre aux aspirations de la population ». Tel est l’objectif que veut impulser sous son magistère la présidente de la FCT, afin de déblayer le chemin de la décentralisation.

Biographie Express

Mme Florence Yawa KOUIGAN est née en 1979. Juriste et avocate à la Cour entre 2007 et 2009, elle est titulaire d’une Maîtrise en droit privé option droit des affaires et en Corporate Communication à l’Université de Lomé. Elle a été respectivement conseiller juridique et chargée de secrétariat général d’ECOBANK puis assistante de coordination de la MOE-UE. Ancienne responsable de la commission de communication à la CENI, Yawa Kouigan occupe actuellement le poste de directrice de la Communication adjointe à la présidence de la République togolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.