Coopération décentralisée sud-sud : L’ANCB et la FCT signent une convention de partenariat entre les communes du Bénin et celles du Togo

446

Les communes  Béninoises et celles du Togo pourront désormais s’entraider pour une gouvernance efficiente de nos territoires afin d’atteindre le développement tant attendu. La convention fixant ce  partenariat a été signée dans la salle de conférence l’ANCB, ce mardi 15 mars 2022 par le président  de l’Association Nationale des Communes du Bénin, Luc S. Atrokpo et la présidente  de la Faîtière des Communes du Togo, Yawa Florence KOUIGAN, maire de la ville d’Atakpamé. L’objectif de ce partenariat est d’offrir un cadre d’informations, d’échanges de bonnes pratiques et d’actions conjointes en faveur des collectivités locales des deux pays. Un séjour de travail de la présidente du FCT au Bénin avec sa délégation, qui lui permettra d’être aguerrie  des  expériences développées par le président de l’ANCB et toute son équipe dans les multiples domaines de développement relevant de la responsabilité des communes.

Le lien vient d’être sellé entre les communes des deux pays  sœurs, unis  de par leur culture, leur  histoire et leurs défis au quotidien. Créée en 2019, la faitière des communes  du Togo  veut hisser ses communes au sommet des défis socio-économiques, politiques et sécuritaires qui s’imposent à tous les territoires du monde entier  en l’occurrence ceux de l’Afrique de l’ouest. C’est ce qu’a compris la présidente de la FCT, Yawa Florence KOUIGAN, qui depuis Bruxel au sommet mondial sur le climat, en passant par  Lomé en février dernier a entamé les échanges avec son homologue du Bénin pour aujourd’hui aboutir à la signature d’une convention de partenariat qui ouvre les portes à de fructueuses collaborations entre les communes du Bénin et celles  du Togo.

La coopération décentralisée sud-sud, un outil de partage d’expérience selon le président Luc Atrokpo

Le maire Luc S. Atrokpo dans son mot de bienvenue à la délégation togolaise a fait savoir le bienfondé de ce partenariat en termes de partage d’expériences : « Il est recommandable que l’ANCB et la FCT, les faitières de nos deux collectivités territoriales, se mettent ensemble ; réfléchissent, agissent ensemble pour élaborer des solutions propres à relever les défis  qui se dressent devant nous ». Il  continue son intervention et fait savoir que la coopération décentralisée nord-sud est d’une importance capitale en termes de mobilisation de ressources extérieures, mais cela ne doit pas selon lui, occulter la coopération décentralisée Sud-sud : « la coopération décentralisée nord-sud est un outil important de mobilisation de ressources extérieurs qui nous permet de financer beaucoup de projets de construction des infrastructures  sociocommunautaires au profit  de nos populations à la base. Nous ne devons pas négliger  la coopération décentralisée sud-sud qui nous offre l’opportunité d’apprendre des expériences de nos voisins  pour mieux faire sur nos territoires. » a expliqué le président de l’ANCB Luc Sètondji Atrokpo.

La présidente  de la FCT  salue la dynamique de partage d’expériences de son homologue  du Bénin

La maire  d’Atakpamé, présidente  de la FCT, Yawa Florence KOUIGAN, honoré de l’accueil réservé à elle et sa délégation au Bénin, elle salue l’engagement en toute convivialité et fraternité du président Luc Atrokpo pour la progression  sur la voie d’une coopération fondée sur le partage des mêmes réalités et la proximité géographique. Une coopération qui selon elle est gage de promotion d’une gouvernance locale efficiente :   « Nous partageons la conviction que les réponses aux grandes questions de l’heure sont locales et endogènes avant tout, pour pouvoir être utile à nous-mêmes puis au monde entier, voilà pourquoi la coopération et la diplomatie entre nos collectivités et nos villes sœurs et voisines, nous apparait l’option la plus pertinente pour œuvrer au développement de nos pays par la promotion d’une gouvernance locale efficiente »

Ces moments de vives expressions qui affichent les sentiments de joie, telles des moments de retrouvaille entre proches de longue date, se sont soldés par des dons en nature qui reflètent  l’art culturel des deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.