Première conférence des Préfets de l’année 2021: Les préoccupations d’ordre sécuritaire et de la gouvernance territoriale au cœur des échanges

741

Le département du Mono accueille à l’hôtel Link de Lokossa depuis la matinée de ce jeudi 16 Septembre 2021, la première conférence des Préfets pour le compte de l’année 2021. La cérémonie d’ouverture a été coprésidée par Alassane SEÏDOU, Ministre de l’intérieur et de la Sécurité Publique et son homologue Raphaël AKOTEGNON, Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, chacun à la tête d’une forte délégation des cadres de leurs ministères respectifs avec la présence des douze préfets. L’objectif de cette conférence de l’administration territoriale et de la sécurité intérieure est d’apprécier le fonctionnement des départements et le niveau de mise en œuvre de la réforme de l’administration territoriale à travers des échanges et des partages d’expériences.

Au cours de cette séance de  deux jours plusieurs points seront débattus. Entre autre, la question de la pandémie de Covid-19 avec la nécessité de sensibiliser les populations à se faire vacciner, la transhumance, l’épineuse question de l’emploi des jeunes, la gestion des inondations et autres catastrophes naturelles ou encore la sécurité des biens et des personnes figurent parmi les points retenus pour faire l’objet des échanges, partages d’expérience et renforcement de compétence qui meubleront ce séjour au cœur de la ville de l’espérance.

   

Les dispositions sécuritaires au cœur des échanges

Cette conférence des préfets, a dit le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séïdou dans son discours,  est l’occasion privilégiée d’échanges et de partages d’expériences et des bonnes pratiques en matière d’administration et de sécurisation de tout le territoire national. Pour lui, la conférence offre l’opportunité de rappeler les responsabilités des préfets de département en matière de sécurité et de mettre en exergue l’indispensable collaboration entre les deux départements ministériels.

Ces 48 heures, d’échange et de partage, précise le Ministre Alassane Séïdou, « porteront spécialement en matière sécuritaire, sur la situation intérieure dans les départements, le point de mise en œuvre du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants au Bénin et le rôle et les responsabilités des préfets de départements dans la mise en œuvre du fonds national de réponse aux catastrophes ».

Un appel au leadership des Préfets pour un véritable impact des politiques publiques du gouvernement

Rappelant la vision de  cette conférence, le Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Raphael Akotègnon a fait savoir que la présente rencontre «  permettra de relever les difficultés éventuelles qui handicapent le bon fonctionnement des administrations départementales, afin d’envisager ensemble des solutions idoines qui guideront les prochaines actions des ministères ». Pour mieux relever les défis de développement du Bénin, le MDGL, a indiqué que les préfets, devront s’approprier les orientations sectorielles et globales du programme d’actions du gouvernement 2021-2026. Occasion donc pour lui, d’inviter les autorités préfectorales à développer des initiatives tendant à une étroite collaboration avec les ministères sectoriels qu’ils représentent et les responsables départementaux des services déconcentrés de l’Etat placés sous leurs ordres afin que, souligne-t-il, « les objectifs visés par les politiques publiques soient véritablement impactés ».

Préoccupé par les points faibles qui impactent négativement le développement des communes, le gouvernement, a annoncé le ministre Raphael Akotègnon, « procédera à une réforme structurelle du secteur de la décentralisation à l’effet d’améliorer la gouvernance communale et de créer une dynamique de valorisation des potentialités dont réservent les communes ». Dans ce cadre a poursuivi le MDGL, les préfets et les maires seront incessamment entretenus par le chef de l’Etat sur les grandes orientations de cette réforme.

Le Préfet Bienvenu MILOHIN se réjoui du choix porté sur le Mono

Le Préfet Dêdêgnon Bienvenu MILOHIN Dans son mot de bienvenue à l’endroit de ses pairs des autres départements et des autres participants, a présenté son département à travers sa riche diversité culturelle, ses nombreux atouts dans les divers domaines qui sous-tendent le développement et aussi les nombreux défis qui y prévalent.  Ce fut l’occasion pour lui d’exposer une partie de sa feuille de route pour impacter plus efficacement et plus durablement le développement du département dont il a la charge. Tout en réaffirmant sa détermination à travailler de manière à combler les attentes des populations du département et à mériter davantage la confiance que le chef de l’Etat place en lui. Pour finir, il a remercié le gouvernement pour le choix porté sur le Mono pour abriter cette conférence des Préfets, la première à laquelle prennent part plusieurs de ses paires et lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.