Lumière sur les acquis du PAG dans le 11ème arrondissement de Cotonou : Gatien Adjagboni réuni son fief autour d’une causerie-débat

0 1 407

Plébiscité en tant que conseiller municipal dans le onzième (11èm) arrondissement de Cotonou, au sein du parti Union Progressiste (UP), le deuxième adjoint au maire de Cotonou, Gatien Adjagboni, à moins de 90 jours de la fin du mandat du président Patrice Talon, a jugé de faire le bilan des réalisations du PAG de ce quinquennat dans plusieurs secteurs dans le 11ème arrondissement de la ville vitrine du Bénin à travers une causerie débat organisée ce dimanche 24 janvier à la grande salle Majestic de Cadjehoun. L’initiative a été honorée par la présence  de plusieurs leaders politiques de l’UP tels que  l’honorable Orden Alladatin, Patrice Nobimè Agbodranfo, Joseph Gnonlonfoun ainsi que des cadres et responsables techniques chargés de la conduite des différents projets initiés par le gouvernement.

B .Sylvain

Plus de cinq cent (500) personnes ont  investi la majestueuse salle de Majestic à Cadjehoun pour assister à ce débat causerie qui est une occasion où l’élu municipal a communiqué la bonne information à ses mandants  tout en leur donnant la parole pour avoir non seulement leurs avis sur ce qui a été fait dans le 11ème arrondissement mais aussi recueillir leurs doléances et ce à travers un panel animé par le journaliste Serge Ayaka. Ce panel bien concocté pour nourrir la soif des populations, curieux de savoir plus sur les investissements dans  le 11ème arrondissement, a été garni par des responsables tels que le directeur général de la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn) Valéry Lawson, le directeur opérationnel de Sgds-Gn Mesmin Yehou, François Adomadjè, directeur de l’asphaltage et le directeur général du Fonds national de la microfinance, qui à tour de rôle ont expliqué à l’assistance les grandes réalisations du gouvernement du président Talon dans cet arrondissement dont le rayonnement rend témoignage des investissements.

Dans son mot de bienvenu à l’entame de la causerie débat, l’élu du onzième arrondissement, deuxième adjoint au maire de Cotonou  s’est réjoui du grand nombre de la population de Cotonou qui n’a pas manqué une attention particulière durant toute la séance. « Le 11 avril 2021, le mandat présidentiel, comme l’exige notre loi fondamentale, sera remis en jeu. C’est l’heure du bilan.

Dans ce tournant décisif, qui provoque des débats publics parfois houleux, et des appétits voraces, dans le 11ème Arrondissement de Cotonou, vous avez choisi des débats productifs autour des enjeux de développement, c’est une démarche qui vous honore chers (es) amis (es).

En participant dans cette proportion à une causerie débat autour des impacts du Programme d’action du Gouvernement à Cotonou mais spécifiquement dans notre Arrondissement, cela traduit une certaine maturité, une manifestation de la solidarité agissante, entre les différentes composantes de la famille Rupture qui évolue maintenant vers une Renaissance certaine de notre dénominateur commun : Le Bénin.» a laissé entendre Gatien Adjagboni.

On retient des interventions des panélistes que le 11ème arrondissement a bénéficié à l’instar des autres arrondissements de Cotonou, des infrastructures routières avec l’asphaltage des voies de la localité, le micro crédit pour les femmes, l’assainissement des quartiers avec le projet de collecte gratuite des déchets solides ménagers ainsi que la disponibilité de l’énergie en quantité et en qualité. Ces différents projets ont permis également de créer des emplois directs et indirects à l’endroit des jeunes de la localité.

La Sgds-Gn redynamise le mode d’assainissement de la ville de Cotonou

En ce qui concerne le ramassage systématique  des déchets, le DG de la Sgds-Gn Valéry Lawson, à sa prise de parole a expliqué que chaque PME a son plan, et que les jours ne sont pas les mêmes d’une zone à une autre. A cet effet tout est désormais mis en place pour conjurer les difficultés autrefois rencontrés. Vu le grand monde mobilisé par le deuxième adjoint au maire Gatien Adjagboni, il a profité pour enseigner les bonnes pratiques/attitudes à avoir : avoir des poubelles adéquates et non mettre les déchets dans les sachets que répandent le bétail ; que les ménages sortent les déchets les jours indiqués ; gardez les déchets que les collecteurs passeront chercher et non les déverser dans les caniveaux.

22 milliards dans le 11ème arrondissement de Cotonou pour l’asphaltage

A son tour, le Dg Asphaltage, François Adomadjè, à notifier que, dans le cadre de ce projet phare du gouvernement, des équipements de sécurité (signalisation, lampadaires solaires) et d’embellissement (espace vert et plantation d’arbres estimés à plus de 32 mille arbres plantés) ont été réalisés. En ce qui concerne le 11ème arrondissement 4 rues ont été déjà aménagées. Comme exemple il a cité les rues passant devant la Bourse du travail, l’échangeur Houéyiho-Agontinkon, et la route devant la prison civile de Cotonou. Tout cela vaut près de 22 milliards d’investissement dans le 11ème arrondissement. Le volet assainissement n’est pas laissé en marge des travaux, Il a rappelé qu’ en matière d’entretien desdits ouvrages, le curage des caniveaux est pris en compte, l’éclairage solaire (garantie 10 ans par l’entreprise fournisseur, en cas de défaillance l’entrepreneur répare les lampes) et un Programme de réhabilitation, de recyclage à la fin des dix ans (remplacement des batteries). Pour le DG, tout rassurant, rien de ce projet  ne se fait sans penser à sa durabilité.

Les échanges étant riches, les attentes des uns et des autres à propos des réalisations  du PAG dans le 11ème arrondissement, ont été comblées. L’initiative avait ainsi sa place d’être.

Pour un rappel géographique, le 11ème arrondissement de Cotonou compte treize quartiers que sont Gbediga I, Gbediga II, Gbegamey I, Gbegamey II, Gbegamey III, Gbegamey IV, St Jean (miffongou), Allobatin, Ayidote, Finagnon, Houeyiho I, Houeyiho II et Vodje Centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.