Africapolis pour des politiques plus fiables en Afrique: Une base de données dynamique et géolocalisée sur les villes et les agglomérations en Afrique

Sommet AFricités 2018

130

En 2100 la majorité des habitants de la planète vivront en Afrique. Voilà un défi pour le continent fortement mobilisé à Marrakech pour définir les stratégies pour négocier durablement cette transition. C’est dans ce contexte que CGLU Afrique et l’OCDE à travers le Club Sahel et Afrique de l’Ouest mettent en place cet outil. 2/3 des richesses de l’Afrique sont produites dans les villes qui façonnent de plus en plus la géographie économique, sociale et politique du continent. Il y a un besoin permanent de mieux comprendre l’urbanisation, à quoi elle ressemble aujourd’hui et ce que cela signifie pour le futur. En clair, si les autres données se limitent aux découpages administratifs, Africapolis prend davantage en compte les dynamiques, les agglomérations dont la prise en compte devient indispensable pour un juste dimensionnement des politiques publiques.

Produit par le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) en collaboration avec e-geopolis.org, Africapolis est la seule base de données géospatiale complète et homogène sur les villes et les dynamiques d’urbanisation en Afrique. Combinant des données nationales sur la population, des images satellitaires et aériennes et d’autres sources cartographiques, il est conçu pour permettre des analyses comparatives et à long terme de la dynamique urbaine, couvrant 7 500 agglomérations réparties dans 50 pays. Africapolis fournit des estimations de population au niveau des agglomérations individuelles, une géolocalisation systématique et des données relatives à la superficie et au développement de ces agglomérations depuis 1950. Les données mettent en évidence le rôle des petites villes et des villes secondaires dans les réseaux urbains, l’émergence de nouvelles agglomérations et la fluidité croissante des échanges entre milieux urbains et ruraux (territoires hyper-ruraux – zones méta-urbaines).

Les maires et autorités locales sont invités à prendre contact avec le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) pour exprimer leurs besoins complémentaires qu’Africapolis pourrait prendre en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.