Coopération décentralisée entre Cotonou et la Communauté d’Agglomération Seine-Eure (CASE) : En France, le Maire Luc Sètondji ATROKPO fait le point des réalisations de la coopération entre Cotonou et la CASE

0 352

Invité en Normandie en France à la conférence des maires dans le cadre de la coopération entre Cotonou et la Communauté d’Agglomération Seine-Eure, le Maire Luc Sètondji ATROKPO a fait le point des réalisations issues de cette coopération devant une soixantaine de Maires français.

Dans sa présentation, le Maire s’est réjoui des avancées enregistrées en si peu de temps. On note plus de 200 femmes renforcées en équipements et matériels de transformation et de production agro-alimentaires. Environ 250 maraîchers ont pu améliorer leurs productions grâce aux motopompes reçues de la CASE. Quatre blocs de cinq latrines dans les 6è et 9è arrondissements de Cotonou. Amélioration de la gestion des déchets dans les écoles avec la mise à disposition de poubelles et l’éducation environnementale des enfants. Le Maire Luc Sètondji ATROKPO en a profité pour annoncer de nouveaux projets dans les secteurs administratif, culturel et touristique.

A l’issue de sa présentation, le Président de la CASE Bernard LEROY et les autres maires conseillers communautaires ont apprécié le point fait par le Maire de Cotonou et ont réitéré leur engagement à accompagner le Conseil Municipal de Cotonou dans sa vision de développement.

Plaidoyer du maire au profit des jeunes talents béninois

A la suite de la conférence des maires, le maire Luc Sètondji ATROKPO a été invité au colloque destiné à la contribution de la diaspora béninoise de Charente Maritime et de la Rochelle au renforcement de l’écosystème entrepreneurial de Cotonou organisé par l’association Dauphin Vert.

Le Maire à cette occasion a plaidé pour que les bacheliers de Cotonou aient de meilleures possibilités d’intégration aux universités de la Rochelle en France.  Il a également invité les jeunes talents béninois de l’étranger à découvrir l’environnement industriel et entrepreneurial qui se met en place au Bénin.

« Le Bénin d’aujourd’hui n’est pas le Bénin d’hier. Les choses ont beaucoup évolué. On mise beaucoup plus sur la compétence. On a une zone industrielle qui est à Glo-Djigbé où plusieurs structures s’installent grâce au management du Chef de l’État le Président Patrice TALON et de son Gouvernement. Les jeunes qui sont formés et qui sont compétents peuvent aujourd’hui, retourner fièrement au Bénin pour travailler », a déclaré le Maire Luc Sètondji ATROKPO.

« Nous avons eu la chance de recevoir à la Rochelle, le Maire de Cotonou qui est une personne très pragmatique, qui a le sens des actions et des responsabilités. Ce que je recommande aux étudiants c’est d’abord d’étudier, d’y mettre du cœur et surtout d’étudier toutes les possibilités. Nous avons constaté que 80% des étudiants n’étaient pas forcément informés des dispositifs qui existent. Aujourd’hui le Maire Luc ATROKPO leur a expliqué ce qui existe et leur a demandé de s’informer parce qu’il y a des offres d’emploi. » Aya KOFFI, Franco-ivoirienne, Conseillère municipale à la Rochelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.