Construction du nouvel Hôtel de ville de Porto-Novo : la Mairie réceptionne le site officiellement retenu pour les travaux sur un espace de 7 hectares

338

Le projet de construction du nouvel Hôtel de ville de Porto-Novo sera exécuté très prochainement sur près de sept (07) hectares avec un coût global de Cinq milliards cinq cent millions (5.500.000.000) de francs CFA, selon les premières estimations. C’est le site du Camp Bio Guerra 2 qui va abriter désormais le nouvel Hôtel à partir du vendredi 28 octobre 2022. Cette espace qui servait auparavant à la Police Républicaine, est désormais à la disposition de la Mairie. L’opération a été concrétisée en présence d’une forte délégation du Conseil Municipal et des responsables de l’administration municipale avec , à leur tête, le Maire Charlemagne N. YANKOTY, la Secrétaire Exécutive Isabelle Aimée ESSOU, le Directeur des Affaires Financières et de la Logistique de la Police Républicaine, représentant du Directeur Général de la Police Républicaine et le Ministre du Cadre de Vie.

L’emplacement choisi permettra de renforcer le caractère administratif de cette zone de la ville de Porto-Novo.

« C’est le lieu de remercier, au nom du Conseil Municipal et de celui de toutes les filles et fils de Porto-Novo, le Chef de l’État qui s’est personnellement impliqué et a pesé de tout son poids quant au choix du site mis à la disposition de la Mairie ce jour. En effet, il a estimé que le site initial d’Agbokou n’était pas pour autant indiqué », a fait savoir le Maire Charlemagne N. YANKOTY.

A cause du projet, le Collège d’Enseignement Général Bio Guerra a été transféré au lycée Béhanzin dont la rénovation du bâtiment historique est déjà acté avec un coût estimé à près de Cinq cent millions (500.000.000) de francs CFA.

«Cela témoigne combien de fois le Chef de l’État a, à cœur, la réalisation de ce projet de l’Hôtel de ville et, pour cela, nous tenons à le remercier une fois encore pour la transformation positive progressive de la Capitale du Bénin», s’est réjoui la première autorité de Porto-Novo.

A. HOUNYE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.