Réunion entre le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) et le maire de New York, Hon. Eric Adams : Les bases sont jetées pour une collaboration entre CGLU Afrique et la ville de New York

144

Le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) a tenu ce 27 septembre 2022, une réunion en ligne avec la Maire de New York, Hon. Eric Adams.  140 participants ont pris part à la rencontre dont une centaine d’élues locales africaines issues des 5 régions du continent (Nord, Sud, Est, Ouest, Australe) et cinq membres de la municipalité de New York. L’objectif principal était de lancer les fondations d’une collaboration future entre CGLU Afrique et la ville de New York.

Dans son allocution d’ouverture, la présidente de CGLU Afrique, Mme Fatimetou Abdel Malick a indiqué à monsieur le Maire Adams, qu’il a en REFELA « le cœur battant de l’Afrique qui se mobilise quotidiennement pour l’amélioration des conditions de vie du peuple africain. En REFELA, vous avez aussi des sœurs qui ont conscience de l’importance de la contribution de la diaspora africaine en vue de la promotion et de la maîtrise du développement durable du continent africain. Quel endroit au monde pourrait être mieux placé que New York pour lancer la conversation sur la façon de se donner la main pour la Renaissance africaine ? Qui est mieux placé que les femmes, celles qui donnent la vie, pour initier cette action commune ?  J’encourage sincèrement tous les Africains et les personnes d’origine africaine des Amériques et d’ailleurs à faire le pas ou à tourner leur regard vers leur continent d’origine afin qu’ensemble nous puissions commencer à reconstruire notre continent, et passer de l’image négative que les gens ont de l’Afrique à une image positive dont nous serons tous fiers », a –t-elle déclaré.

Le REFELA pour la promotion du leadership féminine en Afrique

Pour sa part, la présidente du REFELA, Mme Rohey Malick Lowe a réaffirmé que «Le REFELA est déterminé à promouvoir les femmes à des postes de direction politique, car c’est l’un des moyens les plus efficaces d’influencer concrètement la réalisation de l’égalité des sexes dans le contexte de l’Afrique. Croyez-moi, Monsieur le Maire, le REFELA représente sans aucun doute le meilleur point d’entrée pour quiconque souhaite avoir un véritable contact et une interaction avec le peuple africain, qui est majoritairement féminin ».

Les femmes au cœur de l’exécutif de la mairie de New York

Le Maire de New York a relevé l’importance des femmes au sein de sa municipalité.  “Pour la première fois dans l’histoire de la ville de New York, cinq femmes occupent le poste d’adjoint au maire, ce qui montre que l’uniformité que l’Afrique appelle de ses vœux n’est pas différente de l’uniformité dont est persuadée la ville de New York. La ville de New York est la ville la plus importante d’Amérique. C’est la plus grande ville et elle à la terrible obligation de donner le ton sur la façon de gérer les villes du monde entier. Les villes sont les lieux de l’avenir. Les villes sont les plus proches des problèmes auxquels nous sommes confrontés, elles doivent donc être les plus proches des solutions, et beaucoup de ces solutions ont trop longtemps été l’absence de voix de femmes. REFELA montre clairement comment nous devons faire participer nos femmes et nos familles afin de faire avancer nos villes et nos pays dans la bonne direction », a soutenu, Hon. Eric Adams.

Attachement du maire de New  York au continent africain

Il a également mentionné son attachement au continent africain. « En tant que fier descendant d’Afrique, fils de Brooklyn et deuxième maire noir de la plus grande ville d’Amérique, c’est un honneur d’être avec vous aujourd’hui. Comme beaucoup, je ressens un lien fort avec l’héritage de mes ancêtres et lorsque j’ai visité le Ghana en décembre dernier, j’ai senti que l’héritage était vivant, tout comme je l’ai ressenti lorsque j’ai visité le Sénégal, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Égypte, et chaque fois que j’ai mis le pied sur les côtes africaines, j’ai ressenti le lien avec mes ancêtres et l’importance de nous reconnecter.  La ville de New York abrite une importante diaspora de communautés originaires de toute l’Afrique, qui contribue à notre ville à la fois culturellement et économiquement. Depuis mes premiers jours en tant que maire, je me suis engagé à renforcer nos liens avec le continent africain ».

Le REFELA a présenté cinq domaines pour une collaboration avec la ville de New York. Il s’agit des domaines tels que : le  Leadership politique des femmes introduit par Mme Rohey Malick Lowe, Présidente du REFELA ; les Changements climatiques, introduits par Mme Maire Marie-Angele MEYANGA épse. NOAH, Vice-présidente REFELA pour l’Afrique Centrale ; l’Autonomisation économique, introduite  par Mme Manal AWAD MIKHAIL, représentante de la Vice-présidente REFELA Afrique du Nord ; le Partenariat ville à ville, introduit par Mme Christine AKIMPAYE, Vice-présidente REFELA Afrique de l’Est ; la Culture, introduite par Mme Bongile MBINGO, représentante de la Vice –Présidente REFELA Afrique Australe.

Les deux parties vont s’accorder pour la concrétisation de cette collaboration.

source : CGLUA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.