De grandes perspectives de coopération entre le CCT-UEMOA et le Qatar

Luc S. ATROKPO a conduit la délégation du CCT

0 1 124

Diplomatie des élus du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA

De grandes perspectives de coopération entre l’UEMOA et le Qatar

Les élus communautaires du CCT-UEMOA conduits par le vice-président Luc S. ATROKPO, le Représentant Résident de la Commission et les cadres et experts du CCT ont eu une fructueuse séance de travail avec S.E.M. Jaber Jarallah Masoud Al-Meri, ambassadeur du Qatar en Côte d’Ivoire. Une rencontre chaleureuse qui ouvre de grandes perspectives de financement pour les 3.000 collectivités territoriales de l’UEMOA.

Créé en 2011, le CCT est caractérisé par une synergie d’action avec la Commission et une diplomatie qui augmente constamment son portefeuille de projet. Ainsi, le CCT travaille avec l’Union européenne, la Coopération suisse, la Coopération allemande, la Coopération française, le Royaume du Maroc, Qatar Charity  et bientôt le Fonds du Qatar pour le Développement. C’est du moins le souhait clairement affiché du diplomate Qatari S.E.M. Jaber Jarallah Masoud Al-Meri à l’issue de cette audience qui a très vite pris l’allure d’une séance de travail. Après les mots d’introduction du Président de l’Association des maires du Sénégal, Aliou Sall, l’Ambassadeur du Qatar a très vite amorcé des échanges avec la délégation du CCT-UEMOA conduite par le Vice-Président Luc Sètondji Atrokpo. Après une heure d’entretien, le processus d’obtention du financement qatari a été expliqué par le diplomate. Pour lui, le CCT gagnerait à poursuivre sa collaboration avec Qatar Charity mais surtout en intégrant les procédures du Fonds du Qatar pour le Développement. L’ambassadeur s’est engagé à accompagner le CCT dans cette procédure.

Le Fonds du Qatar pour le Développement  accompagne les pays en développement à promouvoir leurs économies et à mettre en œuvre des programmes de développement, en fournissant des prêts, des subventions et une assistance technique à ces pays ou institutions juridiques. En tant qu’institution publique qatarie chargée de coordonner et de mettre en œuvre des projets d’aide extérieure au développement au nom de l’État du Qatar en vertu de la loi 19 de 2002 et de ses amendements, le Fonds est bien indiqué pour les grands projets structurants issus des SATI (Schémas d’Aménagement Transfrontalier Intégré) que développement le CCT-UEMOA au sein de ses collectivités territoriales.

C’est avec satisfaction que le vice-président du CCT-UEMOA, Luc ATROKPO a clôturé l’audience en exprimant les gratitudes des élus communautaires et en transmettant un grand projet de coopération transfrontalière à S.E.M. Jaber Jarallah Masoud Al-Meri.

Sakinatou KABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.