Spécial Café environnement pour la Cop 27 : Autour de la thématique des changements climatiques, Terre à Terre Bénin lance un challenge à ses jeunes ambassadeurs pour une participation à la COP 27 Egypte 2022

372

Le huitième numéro du rendez-vous mensuel de Café environnement, organisé par Terre à Terre Bénin, réserve cette fois ci à ses fidèles participants et jeunes ambassadeurs,  anciens comme nouveaux, des cagnottes de voyage en Egypte pour la participation à la Cop 27 qui se tiendra du 07 au 18 Novembre 2022. Autour du thème « Changement Climatique pour les Nuls », animé par Inès KUASSI NANGA, Directrice de Terre à Terre Bénin, le Professeur Climatologue, Michel BOKO, l’Agro-économiste Anne Floquet et l’Artiste chanteuse Assy Kiwah, ont apporté des réponses  de façon terre à terre aux multiples inquiétudes des jeunes participants. Celles-ci tournent fondamentalement autour des origines des changements climatiques, ce que c’est que le gaz à effet de serre, les comportements humains qui en sont à la base et les alternatives possibles pour corriger le tir. Ce spécial numéro qui sollicite plusieurs jeunes engagés pour les questions environnementales au challenge Cop 27 s’est tenu ce jeudi 25 aout à American Corner du campus d’Abomey Calavi.

 

Il est de vifs souhaits de comprendre de nos jours que les changements climatiques sont les conséquences issues des actions humaines sur la planète terre. Selon le professeur climatologue, Michel BOKO, les changements climatiques peuvent s’expliquer et s’observer par trois phénomènes. Le premier concerne les changements de régimes pluviométriques. C’est-à-dire quand on s’attend à avoir la pluie, c’est la chaleur plutôt qui fait surface et vice versa. Le second, l’augmentation de la température terrestre et le troisième phénomène est la succession d’évènement extrême. Anne Floquet l’agro économiste présent au panel,  l’explique comme la succession des précipitations ou catastrophes naturelle qui ne facilite pas une normale régénérescence  de l’écosystème, ce qui explique les migrations.

Que comprendre du gaz à effet de serre, ses origines et son impact sur l’humanité ?

La cause principale des changements climatiques est liée aux activités humaines essentiellement en raison de la combustion de combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz. Selon les explications du climatologue Michel BOKO, la combustion des combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz etc) génère des émissions de gaz à effet de serre  qui agissent comme  une couverture autour de la terre emprisonnant la chaleur du soleil et entrainant une hausse des températures. Il a fait comprendre que le gaz à effet  de serre est un phénomène normal et indispensable à l’humanité d’ailleurs, car sans ce gaz (dioxyde de carbone et  le méthane) il y aura l’effet de glaciation sur toute la terre. L’aspect nuisible décrié de ce gaz est lié alors à son excessivité qui est  à la base du réchauffement de la planète terre. La terre court ainsi le risque d’étouffement selon les explications du climatologue.

Il est alors de bon ton que toute l’humanité prenne conscience des effets de ce gaz afin de réguler toute action qui encourageraient l’excessivité du gaz à effet de serre. Il convient alors de savoir que le dioxyde de carbone et le méthane libérés dans la nature et qui sont à l’origine des changements climatiques, proviennent de l’utilisation de l’essence pour alimenter les véhicules ou du charbon pour chauffer un bâtiment . Le défrichement des terres et  des forêts peut également entrainer la libération de dioxyde de carbone. La décharge d’ordure constitue une source importante d’émission de méthane également et pleins d’autres actions liées à l’industrie, le transport, l’agriculture etc.

Pistes de solution pour sauver la planète terre 

En termes de mesures de prévention de la catastrophe climatique, l’artiste chanteuse Assy KIWHA très connu du public, présent au panel a suggéré la sensibilisation par tous les canaux sur les dangers que courent la planète terre. Tout en saluant le travail et l’engagement des jeunes ambassadeurs de Café environnement  elle a sollicité une prise de conscience de la jeune génération afin de prioriser les politiques de protection de l’environnement dans leur gestion des affaires publiques à l’avenir.  De son côté  le professeur Michel BOKO a conseillé les jeunes sur des mesures durables telles que l’adoption de politique d’aménagement du territoire tout en libérant les zones marécageuses, la maitrise des énergies non fossiles. Parlant agriculture, Anne Floquet a souhaité une mécanisation intelligente et la diversification des cultures et le réseautage afin de faciliter la production et la vente.

Conditions de participation au challenge Cop 27

Par ailleurs, il est à retenir que la participation à la restitution de cette thématique en tant qu’ambassadeur est ouverte à tout jeune passionné des questions environnementales et  à faire des restitutions  en vue d’impacter le plus de personne possible. Spécialement le challenge Cop 27 lancé pour ce mois-ci entre les ambassadeurs permettra de sélectionner les meilleurs pour porter la voix des ambassadeurs à la Cop 27 qui aura lieu en Egypte au cours du mois de novembre. Ce challenge est ouvert aux anciens comme jeunes ambassadeurs selon les critères suivants :

  • Etre de nationalité béninoise ;
  • Avoir entre 18 et 30 ans ;
  • S’engager à faire au moins 10 séances de restitution en tant qu’ambassadeur de café environnement sur le thème ‘‘changements climatiques pour les nuls’’ ;
  • Concerner par les anciens et nouveaux ambassadeurs ;
  • Etre disponible du 07 au 18 novembre 2022 pour prendre part à la Cop 27 en Egypte.
  • Remplir le formulaire https://forms.gle/f5mnoHq8grDqSYQk8

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.