Prévention des crues et gestion des risques d’inondation dans le bassin de la Volta : L’intégration du genre dans le système d’alerte précoce au cœur d’un atelier national à Natitingou

758

Le consortium, comprenant l’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’Autorité du bassin de la volta (ABV) et le Global water partnership en Afrique de l’ouest (GWP-AO), organise à Natitingou, un atelier national de formation sur le thème « Intégration du genre dans le système d’alerte précoce de bout en bout pour la prévision des crues et la gestion intégrée des risques d’inondation dans le bassin de la volta ». Les travaux ont été lancés ce lundi 23 aout 2021 à la salle de réunion du centre pastoral Monseigneur OKIOH de Natitingou, par le chargé de mission du préfet de l’Atacora, Maguidi Kora Gbéré en présence du Directeur exécutif du partenariat mondial de l’eau Armand Houanyé, du Directeur exécutif adjoint de l’Autorité de bassin de la volta, Dr Dibi Millogo et de plusieurs responsables  des organisations des femmes.

Cet atelier de formation, financé par le Fonds d’Adaptation, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet  « Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et de l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la volta (VFDM)». La rencontre entend renforcer les capacités des acteurs de la portion nationale du bassin de la volta, sur l’intégration du genre dans le système d’alerte précoce (SAP), bout en bout (BEB)-prévention des crues (PC) et la gestion intégrée des risques d’inondation (GIRI).

Pendant quatre jours, les participants, constitués notamment, des représentantes des organisations de femmes, seront entretenus sur, entre autres, des outils nécessaires à l’intégration du genre dans le système d’alerte précoce.

Dans son mot de bienvenu, le Directeur exécutif du partenariat mondial de l’eau, Armand Houanyé a salué la priorité donnée à cet atelier par les différents acteurs, à travers leur présence effective. Armand Houanyé, a indiqué, la préoccupation forte que constitue la problématique des inondations et dont les dégâts humains, sociaux et économiques sont énormes.

Pour le directeur exécutif adjoint de l’Autorité de bassin de la volta, Dr Dibi Millogo, cette rencontre, doit être l’occasion d’élaborer une feuille de route claire, ambitieuse et réaliste pour prévenir les crues et gérer plus efficacement les risques d’inondation dans le bassin.

Le chargé de mission du préfet de l’Atacora, a, quant à lui, salué la pertinence de la thématique à laquelle s’attache l’atelier. Maguidi Kora Gbéré, a rappelé les efforts du gouvernement pour l’amélioration de l’intégration du genre dans les différents domaines de développement au Bénin. Il a, par ailleurs, exhorté les participants à l’assiduité et à des échanges fructueux, afin que les résultats des travaux, contribuent à l’enrichissement de la stratégie de prise en compte du genre dans les politiques et plans de développement au niveau régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.