Décentralisation : Le président du conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA échange avec l’équipe du PRADEU

224

Décentralisation : Le président du conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA échange avec l’équipe du PRADEU
Au cours de sa visite de travail à Ouagadougou la délégation du Conseil des collectivités territoriales de l’espace UEMOA présidé par le maire de Treichville François AMICHIA a rencontré le mercredi 03 aout 2021, l’équipe du comité de pilotage du programme régional d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA (PRADEU). Au cours de la rencontre, il a été question de présenter le bilan de la phase 1 du PRADEU et examiner le programme d’activités et le budget annuel prévu.


A l’ouverture de la séance avec à ses côtés le président de l’association des Municipalités du Burkina (AMB), Armand Rolland Pierre BEOUINDE et le représentant de la Coopération française, le bras financier et technique de ce programme, le président du CCT, François A. Amichia, a fait un bref historique dudit programme avec un grand mérite à la Coopération française qui soutient les actions du CCT depuis sa création en 2012.
Dans ses explications, il a fait savoir qu’en juin 2020, le CCT-UEMOA a signé avec la Coopération française une convention relative à l’octroi et la gestion d’une subvention d’un montant de 150 millions de FCFA au programme régional d’appui à la décentralisation dans l’espace UEMOA (PRADEU). En mars 2021, ajoute-t-il, le financement a été renouvelé à travers une nouvelle convention d’un montant de 350 millions de FCFA qui permettra de consolider les acquis de la première année. Tout en contribuant, entre autres, à améliorer l’accès à l’eau potable à travers la réalisation des forages supplémentaires, la réalisation de plusieurs activités de renforcement de capacités et l’appui à la mobilisation des ressources financières par les collectivités territoriales.

Pour la bonne gouvernance du programme, explique le président, il est prévu des instances de pilotages et de suivi afin de garantir la participation des parties prenantes dans la mise en œuvre des activités et l’atteinte des résultats attendus. « Le comité de pilotage ayant une fonction stratégique et consultative, il est alimenté par les travaux du comité de suivi et en charge d’analyser les actions, résultats et effets du programme au regard des enjeux de la décentralisation financière dans la sous-région et proposer au CCT des solutions et des orientations ». C’est donc dans ce contexte que se tient cette rencontre qui a permis de faire le bilan des activités réalisées, souligne-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.