L’OIDP a défendu la dimension démocratique de la gouvernance locale lors du 9ème Forum Urbain Mondial

234

L’OIDP était représentée par son Secrétariat et plusieurs membres du réseau dans le but d’introduire la perspective participative dans les agendas mondiaux

La neuvième session du Forum Urbain Mondial s’est tenue à Kuala Lumpur, en Malaisie, du 7 au 13 février 2018. C’était la première réunion après l’approbation à Quito du Nouvel Agenda Urbain, et la mise en œuvre de la cet agenda a été au centre de la discussion. Plus de 22 000 participants de 165 pays, dont plus de 100 ministres ou vice-ministres, ont discuté des étapes concrètes de la construction de “Villes pour tous”.

L’OIDP était représentée par son Secrétariat et plusieurs membres du réseau dans le but d’introduire la perspective participative dans les agendas mondiaux. Nous avons aussi collaboré activement à la campagne de la Global Taskforce  ” Listen2Cities “ (écoutez les villes) avec CGLU qui défend le rôle des gouvernements locaux et régionaux en tant que gardiens de l’héritage d’Habitat 3 et en tant que responsables de la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain.

Dans ce domaine a eu lieu le 8 Février, la cinquième Assemblée des dirigeants locaux et régionaux. Les maires et autres dirigeants locaux et régionaux ont présenté leur point de vue sur la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain et d’autres agendas mondiaux tels que les Objectifs de développement durable (ODD). Le message central que nous pouvons souligner est la défense du rôle que les gouvernements locaux et régionaux doivent avoir dans l’application du Nouvel Agenda Urbain, en demandant une reconnaissance politique de ce rôle. Certains orateurs, comme Peter Kurz, maire de Mannheim (Allemagne) ou Carola Gunnarsson, maire de Sala (Suède), ont souligné la nécessité d’ouvrir de véritables canaux de participation citoyenne pour une meilleure mise en œuvre de l’agenda urbain et de son suivi, de plus comme pilier de la démocratie locale.

Nous souhaitons également souligner le discours de Maimunah Mohd Shari, récemment nommée Directrice exécutive d’ONU-Habitat et, jusqu’à récemment, maire de Penang (Malaisie). Elle a défendu le rôle indispensable des gouvernements locaux dans la réalisation de ces objectifs globaux, et a également reconnu la nécessité d’avoir de réelles politiques de participation citoyenne dans nos villes et n’a pas hésité à exiger une gouvernance locale démocratique, inclusive et transparente.

Plus d’information

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.