Parole de vie: Soyez impactant !

137

“Vous êtes notre lettre…connue et lue de tous les hommes.”2 Corinthiens 3.2

Avec un profond pessimisme l’Ecclésiaste écrit : “Il y a tel juste qui périt dans sa justice, et il y a tel méchant qui prolonge son existence dans sa méchanceté.” Ecclésiaste 7.15

Ce discours amène dans le cœur des croyants cette triste question : “A quoi bon pratiquer la justice ?”

Notre pratique de la justice peut avoir une influence éternelle dans la vie de ceux qui nous observent.

L’apôtre Paul de son côté nous rappelle que marcher dans la justice est la meilleure façon d’impacter ceux qui nous entourent. “Nous sommes une lettre lue.” Il nous dit par là que la vie des croyants, leurs actes, leurs paroles, leurs comportements, et donc leurs œuvres justes sont un témoignage aux yeux du monde qui les observe. Si nos œuvres sont justes, elles auront un impact positif, si elles sont mauvaises, elles auront un impact négatif. Lorsque nous pratiquons ce qui est juste, souvenons-nous de cela. Notre pratique de la justice peut avoir une influence éternelle dans la vie de ceux qui nous observent.

Après avoir tenu une série de réunions d’évangélisation dans une certaine ville, un pasteur se retrouvait à l’aéroport pour prendre l’avion afin de rentrer chez lui. Là, il alla au comptoir pour récupérer le billet qu’il avait réservé. Il paya avec sa carte bancaire et alla s’asseoir dans la salle d’attente. Alors qu’il regardait son billet il s’aperçut que l’hôtesse ne lui avait encaissé que la moitié du prix. Pendant un instant il pensa que Dieu était bon de lui faire ce cadeau car ses frais de voyage n’avaient pas été totalement pris en charge, mais bien vite il se ravisa et revint trouver l’hôtesse en lui disant : “Je crois que vous avez fait une erreur sur le montant prélevé, je vous dois une moitié du billet.” Alors l’hôtesse lui dit : “J’étais à la réunion hier au soir où vous avez parlé de Jésus qui change les vies et rend honnêtes les voleurs. J’ai voulu vous mettre à l’épreuve, et voir si vous vivez ce que vous prêchez ! Votre attitude m’encourage à retourner à l’église.”

A quoi bon pratiquer la justice ? Pour que, par notre manière de vivre, ceux qui nous observent voient le Seigneur. La pratique de la justice, chez Daniel et ses trois amis, finit par amener l’attention du roi de Babylone sur le Dieu des Hébreux et à proclamer : “Moi, Nébucanetsar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies justes… ” Daniel 4.34 La vie juste de Daniel a influencé le roi de Babylone.

Un encouragement pour aujourd’hui
Dieu vous revêt de sa justice pour qu’au travers de vos œuvres justes, vous bénissiez ceux qui vous regardent vivre.

Paul Calzada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.