Tournée statutaire du Préfet Jean Claude CODJIA dans les communes de Allada, So-Ava et Toffo

326

Le préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia dans le cadre de sa tournée statutaire a visité respectivement les mardis, mercredi et jeudi de la semaine du 09 novembre, les communes de  Toffo, So Ava et  Allada. Les maires de ces différentes communes accueillant chaleureusement l’autorité préfectorale, ses collaborateurs et les directeurs départementaux ont exposé leurs mots de gratitude envers le gouvernement à travers la tutelle, un bref bilan des actions entreprises par les conseils communaux et les besoins d’appui du gouvernement central dans différents secteurs. Voici en substance le parcours  de l’autorité  de tutelle dans ces trois communes suscitées.

 

Ce jeudi 11 novembre, la première autorité de la commune d’Allada chef-lieu du département  de l’Atlantique et son conseil  ont accueilli l’autorité de tutelle Jean-Claude Codjia, dans le cadre de sa tournée statutaire à la maison des jeunes et loisir de ladite commune. Autour des divers échanges, les réalités qui vivent la commune ont été présentées  à l’autorité de tutelle afin qu’il apporte son assistance conseil.

Le maire de la ville d’Allada,  après avoir remercié l’autorité de tutelle, pour son assistance conseil qu’il apporte à la commune, a témoigné toute sa gratitude envers le président de la République, Patrice Talon, pour les grands projets structurants dont sa commune bénéficie et qui prennent corps progressivement pour donner un éclat tout particulier à sa circonscription administrative.

Joseph Cakpo, a invité ces concitoyens à une réflexion critique sur leur contribution au développement de la commune. « Notre défi est de réussir à établir et à  entretenir une profonde communion d’esprit qui pourra fédérer notre synergie d’actions au profit de notre enjeu commun qui est le développement », a-t-il affirmé.

Quant au préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, cette descente va lui permettre d’apprécier tout ce que le maire et son conseil ont fait, depuis un an en termes de gouvernance territoriale sur tous les plans. L’autorité départementale a apprécié la bonne ambiance qui règne entre la population et le maire. « Cette dernière est impliqué dans toutes les actions de développement », a-t-il ajouté avant de rappeler que dans le domaine éducatif, les élus locaux et communaux ont le droit de regard sur le fonctionnement des écoles afin de rendre compte à qui de droit.

Aussi, a-t-il demandé au maire de faire son possible pour que la ville d’Allada dispose d’une association de développement pour réfléchir sur les maux qui minent son développement.

À cette occasion, la directrice départementale des affaires sociales et de la micro finance de l’Atlantique, Judith Nadège Ahoga Codo, a informé que, dans la commune d’Allada, 13 filles mineures de quatre à 15 ans ont été victimes de viol cette année. Certains papas de ces filles sont auteurs des actes. Actuellement, précise-t-on, dix acteurs sont arrêtés et déposés en prison. Les trois en cavales sont recherchés par la police. « L’âge des auteurs va jusqu’à 55 ans », a-t-elle ajouté avant de souligner que dans la même commune, cette année, 110 femmes sont victimes de violences basées sur le genre (VBG).

 

Le maire de So-Ava reçoit les mots de satisfécit  du Préfet Jean Claude Codjia

 

A l’étape de So Ava ce mercredi  10 novembre, le préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia a été accueilli  à la maison des jeunes de la commune par le maire, son conseil communal, les sages et notable et acteurs de la société civile.

A la suite des mots de bienvenus Le maire de Sô-Ava, Jean Méjor ZANNOU, a témoigné toute sa gratitude envers l’autorité de tutelle, Jean-Claude Codjia, parce que ses conseils, son leadership et ceux de ses services techniques et des directions rattachées à lui, ont permis à la commune de bénéficier de son assistance conseil. « La commune a connu une amélioration en matière de ressources propres », a-t-il précisé avant de dire que la commune a choisi définitivement de faire dos aux querelles politiques qui sont nuisibles au développement.

Il a apprécié les réformes entreprises par le chef de l’État et a demandé au préfet d’être leur porte-parole auprès du gouvernement pour que la route Akassato-Sô-Ava soit bitumée.

À entendre l’autorité de tutelle, Jean-Claude Codjia, le maire de Sô-Ava, qui est à l’écoute de sa population, a une vision pour sa commune. Il a témoigné par rapport à la gestion participative que le maire développe au sein du conseil communal.

Le préfet appuyé par la directrice départementale des affaires sociales et de la micro finance de l’Atlantique,  Nadège Judith Ahoga Codo, a sensibilisé les populations sur les 14 cas de viol enregistrés de janvier à octobre 2021, qui freinent le développement de la commune. À cela s’ajoute les 15 cas d’enlèvement et de  séquestration des filles mineures, dont six de cinq à neuf ans.

Les problèmes liés à la sécurité, l’eau, l’électricité, l’éducation,  ont fait également objet des débats à la rencontre de Sô-Ava.

 

Au tour de la commune de Toffo, le préfet reçoit les prouesses et doléances du maire Bibiane Adamazè Soglo

A la veille de sa descente à So-Ava,  le préfet Jean Claude Codjia s’est rendu toujours dans le cadre de sa tournée statutaire, dans la commune de Toffo. Le maire de Toffo,  Bibiane Adamazè Soglo, accompagné du conseil communal, après avoir présenté les réformes de son conseil pour l’amélioration de la mobilisation des ressources, a fait cas de   certaines doléances pouvant impulser le développement de la commune.

Pour le maire de Toffo, l’exécution du budget primitif de 2021 présente à la fin du mois d’octobre, les données statistiques telles que la prévision de recettes de fonctionnement qui est de 333.360.920 F CFA avec une réalisation de 119.099.740 F CFA, soit un taux de 35,73%. Quant au prévision de dépenses de fonctionnement (333.360.920 F CFA) avec une réalisation de 66.256.232 C CFA, soit un taux d’exécution de 19,88%.

« la prévision de recettes d’investissement (1.488.649.112 F CFA) avec une réalisation de 129.830.121 F CFA, soit un taux d’exécution de 08,72% et la prévision de dépenses d’investissement (1.488.649.094) avec une réalisation de 70.283.643 F CFA, soit un taux d’exécution de 04,72% », a-t-elle précisé avant de souligner, que dans le cadre des efforts de mobilisation des ressources locales, les réformes stratégiques sont essentiellement basées sur la mise en œuvre du plan stratégique de mobilisation des ressources, le renforcement technique du guichet pour la sécurisation des recettes ainsi que le dialogue permanent avec tous les acteurs économiques. Cette disposition selon le maire Adamazè Soglo, leur a permis de reloger les vendeuses d’ananas d’Agon sur le site dédié à cette activité.

L’accessibilité et la fourniture pérenne de l’eau potable aux populations, la prévention des risques et catastrophes, la dégradation des pistes de desserte, l’abandon du chantier du côté de Lalo pour la construction des travaux de la route Lalo-Toffo, etc ont aussi fait la préoccupation du maire et ses administrés.

Selon le maire, l’inexistence d’ouvrage d’assainissement complémentaire pour drainer les eaux issues des travaux de construction du stade omnisport de Toffo en cours d’achèvement, cause de graves inondations dans les champs et des habitations des quartiers de Sèdji et de Gomey. A cet effet, le maire a prié le préfet de plaider auprès du gouvernement afin que les ouvrages d’assainissement soient réalisés pour protéger les habitations et les cultures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.