villes créatives de l’UNESCO : Bohicon intègre le cercle fermé des villes créatives

(Une distinction que le Maire Rufino d'ALMEIDA dédie au personnel de la Mairie)

131

La commune de Bohicon rejoint le cercle fermé des  » Villes créatives de l’UNESCO  » à la faveur des résultats rendus publics et figurant sur le site internet de l’institution. En effet, le dossier de candidature présenté sous le leadership du Maire Rufino d’ALMEIDA a passé toutes les étapes du challenge pour faire de Bohicon, la seule commune du Bénin à intégrer le cercle très fermé des  » villes créatives de l’UNESCO dans la catégorie  »Gastronomie » .

 

 À propos du label  »villes créatives »

Le label  »Villes créatives de l’UNESCO a été institué en octobre 2004, à la suite d’une décision prise à la 170e session de son Conseil exécutif de l’institution. Il a pour but de défendre, de promouvoir la diversité culturelle et d’encourager la valorisation du potentiel créatif, social et économique des collectivités locales.

 »Rufino d’ALMEIDA – Bomiwô », le tandem qui fait gagner Bohicon

Avec l’ambition de  révéler le potentiel culturel de la ville de Bohicon, le Maire Rufino d’ALMEIDA a fait candidater sa commune pour l’obtention du label  » Villes créatives de l’UNESCO  » dans la catégorie  » Gastronomie  » avec pour mets choisi, le  » BOMOWÔ  ». Spécialité locale très prisée des autochtones et des étrangers, le bomiwô, pâte de maïs qui se préparait originellement dans les couvents vodous a été sélectionné pour représenter le patrimoine culturel de la ville de Bohicon. Cette spécialité culinaire a permis au jury de retenir la candidature de Bohicon entre plusieurs autres ( Cotonou, Parakou, Sèmè kpodji, Adjarra, Sinendé etc.)

 Bohicon, Ville culturelle et deuxième ville créative du Bénin

Le cercle des villes créatives de l’UNESCO s’est agrandi avec la ville de Bohicon (Bénin) et d’autres villes d’Afrique pour le compte cette année.

Bohicon devient ainsi la deuxième ville du Bénin à être hissée au rang des grandes villes du monde derrière Porto-Novo qui y était dans la catégorie  »arts populaires ». Une avancée à mettre à l’actif du Maire Rufino d’ALMEIDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.