Gestion des risques d’inondation et catastrophes dans 21 communes les plus exposées : L’Agence Nationale de Protection Civile forme des points focaux communaux sur la collecte des données numérisées

52

Le gouvernement à travers l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC), a organisé ce mercredi 09 septembre 2020 à Bohicon une formation de trois jours au profit des points focaux communaux de réduction des risques de catastrophes sur la collecte des données numérisées pour la gestion des catastrophes.

« Aller vers les données numérisées pour éviter des pertes de temps et faire un archivage assez efficient ; discuter avec les points focaux communaux des difficultés rencontrées sur le terrain dans l’exercice de leur mission » sont entre autres les principaux objectifs de cette formation qui a connu la participation des points focaux des vingt-et-une (21) communes à haut risque d’inondation et les membres d’encadrement de l’ANPC

La collecte des données sur papier selon Aristide Dagou, directeur général de l’ANPC est une pratique caduque confrontée à d’énormes difficultés (perte de temps, de données, des documents en poussiéreux) et dont la remédiation doit passer forcément par la numérisation en vue de sauvegarder les données. A cet effet, il a salué les nombreux efforts de digitalisation du gouvernement qui offre beaucoup d’avantages dans les secteurs d’activités.

M. Dagou a fait savoir que la numérisation des données est d’une importance capitale pouvant permettre de faire l’évaluation des pertes et dommages causés par les inondations chaque année afin de faire face aux besoins.

Au cours de cette formation, il sera aussi question d’informer les participants sur les réformes initiées par le gouvernement dans le secteur de réduction de risques de catastrophes, de les sensibiliser sur ce qu’ils doivent faire avant pendant et après les inondations et sur la gestion des inondations de 2020 pendant cette période de covid-19 ainsi que le renforcement de capacités, a précisé Aristide Dagou.

La formation, rappelle-t-on, sera clôturée par la remise de tablettes aux points focaux pour la collecte des données dans le cadre de création des bases de données fiables non seulement pour les partenaires, mais aussi pour permettre aux générations futures de s’en servir.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.