Journée Internationale des Femmes 2020: Message de la présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA)

76

Je m’appelle Madame Dao Macoura. Je suis maire de la Commune de Foumbolo en Côte d’Ivoire, et Présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA). Le REFELA, a été mis en place comme la commission permanente pour l’égalité des genres de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, CGLU Afrique, l’organisation panafricaine représentative des élus locaux et régionaux du continent africain. Le REFELA se mobilise pour que les villes africaines passent à l’action pour faire émerger la génération Egalite en Afrique. Ce 8 mars 2020, année qui marque les vingt cinquièmes anniversaires de la Conférence de Beijing sur l’égalité hommes-femmes, m’offre l’occasion, en ma qualité de Présidente du REFELA, de lancer un appel solennel aux gouvernements locaux et régionaux d’Afrique, pour qu’ils soient les porte-drapeaux de la génération Égalité sur notre continent. Aux Etats africains et à l’Union Africaine, je demande de veiller à ce que soient mises en œuvre les dispositions du Protocole à la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des femmes, adopté par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine lors de leur conférence tenue le 11 juillet 2003 à Maputo au Mozambique, ainsi que celles de l’Objectif de Développement Durable numéro 5 de l’Agenda 2030 des Nations Unies. La génération Égalité ne se réalisera pas tant que durent les violences faites aux femmes ; tant que les femmes font l’objet de discrimination dans l’accès au travail et aux postes de responsabilité ; tant que les préoccupations des femmes ne sont pas mieux prises en compte dans la définition et la mise en œuvre des politiques publiques. Et toutes les femmes du monde savent qu’une société incapable de protéger les enfants est indigne. C’est la raison pour laquelle le REFELA a notamment lancé la campagne des villes africaines sans enfants en situation de rue, à laquelle je souhaite que le maximum de villes adhère. Tout le monde doit soutenir cette campagne. Il y va de la dignité même de nos sociétés. Au moment où nous célébrons la journée de la femme, le REFELA adresse un message de compassion et de soutien à toutes les femmes migrantes qui, parfois au péril de leur vie et de celle de leurs enfants, bravent d’immenses difficultés et subissent de nombreux sévices dans l’espoir d’une vie meilleure. Il est anormal ces femmes et leurs enfants ne soient laissées la plupart du temps que à leur triste sort ne reçoivent la plupart du temps que l’indifférence face à leur appel au secours. Je souhaite qu’en ce jour de célébration de la journée de la femme, plus de solidarité soit manifestée à l’endroit de ces femmes courageuses, et qu’au tréfonds de chacun de nous, resurgisse enfin cette part d’humanité et de convivialité qui, on ne doit jamais cesser de le rappeler, devrait être le propre du genre humain.

 Bonne et Heureuse Fête à toutes les femmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.