Forum sur le climat : Etat des lieux de la mise en œuvre des outils de gouvernance locale en faveur de l’action climatique.

65

Il ressort des expériences notifiées dans l’accompagnement des collectivités locales au Bénin, selon les propos du président de l’ANCB, Luc ATROKPO, il est prévu dans un bref délai au niveau des associations régionales et départementales, le recrutement des experts climatologues pour remédier à la question climatique. Une commission dédiée spécifiquement aux changements climatiques a été créée. Aussi, dans toutes les communes du Bénin la réédition des comptes est aujourd’hui possible. On a aussi la réalisation du projet PACOL grâce à l’appui de l’Union Européenne. Des pratiques endogènes ont été réalisées principalement dans le nord en un temps record en lieu et place de la recherche fondamentale qui aurait pris des années.

Outre ces prouesses, des difficultés ont été relever dont la franche collaboration du pouvoir central et du pouvoir local où le transfert complet des compétences manque de volonté et prend du temps. La majeure partie des pays de l’UEMOA présent ont martelé à travers leur représentant, le manque d’accompagnement technique et financier des associations et ONG à la base. Le manque de formation sur l’enjeu climatique au niveau des populations à la base. Excessivité des protocoles d’accord de financement des projets.

Face à ses contraintes remarquées des pistes de solution ont été apportées de part et d’autre tant au niveau des partenaires techniques et financiers qu’au niveau des institutions et acteurs locaux présent à ces panels. Le représentant de la BOAD, Yacoubou Bio SAWE, a notifié la disponibilité d’un important fond mobilisé pour la cause climatique (120 millions d’euro) avec la collaboration du fond vert pour le climat. De même pour cette noble cause, la BOAD a mis en place en son sein, une structure de renforcement des capacités qui couvre toute la zone Afrique. Le financement des études au sein de cette structure est possible grâce à la mobilisation des ressources par le fond vert du climat et la  BOAD.

En sommes, il est important de retenir plusieurs axes d’éveil sur l’ampleur de l’enjeu climatique au terme de ce forum. On note qu’il faut :

  • Opté pour le renforcement des capacités des communautés à la base
  • Un arrangement institutionnel dans la mise en œuvre des lois de la décentralisation tout en tenant compte de l’urgence climatique
  • La construction des CDNs à partir du niveau local
  • Une importante responsabilité dans la collecte des données pour le MRV (Monitoring, Reporting, Verification)

Associé les collectivités locales aux instances de prise de décision du niveau central abordant les questions des enjeux climatiques et environnementaux.

                                                                                                    Sylvain H. BAHOUNTCHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.