97ème réunion du Bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones à Tunis : L’AIMF accueille de nouveaux membres et lance les réflexions sur son programme stratégique 2024-2028

310

C’est au bord de la Méditerranée, à l’Hôtel de ville de Tunis, que les membres du Bureau de l’AIMF, sous la houlette de la présidente Anne Hidalgo, se sont donnés rendez-vous le 18 novembre 2022, avec des perspectives radieuses pour l’organisation, une session qui réaffirme l’importance des villes dans un monde où les Etats sont de plus en plus limités.

 

Anne Hidalgo prône « un contenu concret au principe de subsidiarité »

En prenant la parole à la suite de son homologue de Tunis qui accueille chaleureusement la rencontre, le maire de Paris n’a pas manqué de mettre l’accent sur l’importance des villes dans un contexte international de crise. Pour elle, il est important de voir les autorités locales en première ligne pour protéger les citoyens mais aussi pour apporter des solutions concrètes aux problèmes qui minent la vie quotidienne des populations. « Nous l’avons déjà fait lors de la crise sanitaire liée à la Covid-19 et nous le faisons encore aujourd’hui dans un contexte international difficile », a indiqué la présidente de l’AIMF entouré de ses pairs de grandes villes comme Québec, Lausanne, Bordeaux, Cotonou, Abidjan, Nice, Brazzaville, Bamako… C’est dans ce sens que l’AIMF insiste sur des projets concrets dans le cadre de son Fonds de Coopération afin de « passer du discours aux actes ». Pour la très charismatique Anne Hidalgo qui foulera le sol béninois en 2023, les autorités locales doivent travailler en synergie sur des projets concrets, touchant la vie des habitants des territoires dont elles ont la gestion à charge.

Un Fonds de coopération pour financer des projets dans les villes membres de l’AIMF

Le Fonds de coopération de l’AIMF est un puissant instrument de promotion du développement durable à la base pour soutenir des projets concrets qui impactent la vie quotidienne des populations des villes de l’AIMF. Pour le maire de Paris, « ce programme d’investissement reflète les préoccupations des villes membres pour le développement durable des territoires » et assure la proximité de l’AIMF avec tous ses membres. Près de 8 millions d’Euros sont mobilisés par l’AIMF et ses partenaires pour financer des projets comme le développement touristique responsable au Nyanza, l’électrification solaire à Lokossa, l’animation sociale, culturelle et sportive à Foumban et l’appui de services de base aux populations les plus démunies dans la Région de Nouakchott. Cotonou bénéficie également de ce Fonds pour le projet de « Fourniture des Services Numériques aux Citoyens ». Le projet vise à doter la Ville de Cotonou d’un Pôle numérique, installé en plein centre-ville et symbole de l’engagement du maire Luc Atrokpo pour des services numériques et la continuité de la délivrance des actes administratifs.

Des réflexions sur la préparation de la programmation stratégique 2024-2028 de l’AIMF

La rencontre de Tunis a été également l’occasion pour les membres du Bureau d’enrichir la réflexion sur le programme stratégique de l’AIMF. Deux points essentiels ont été abordés. Il s’agit de l’information publique générée par les pouvoirs publics locaux, sa contribution au dialogue, à la coopération et à la paix d’une part et la diplomatie des villes : du monopole sur l’espace francophone au leadership sur la scène internationale d’autre part. Ces deux thématiques vont permettre à l’AIMF de positionner les villes au cœur de la lutte contre la désinformation, la promotion du vivre ensemble, la coopération et la promotion de la paix. Ainsi, les autorités locales pourront apporter leur contribution dans ces domaines en complémentarité aux actions des Etats mais dans une approche de proximité avec la population et donc d’efficacité.

Les membres du Bureau ont accueilli de nouveaux membres dont Kiev, ville capitale de l’Ukraine qui a bénéficié de la solidarité des maires francophones. La prochaine rencontre du Bureau se tiendra à Paris en Avril 2023 et Cotonou recevra en octobre de la même année, l’Assemblée Générale de l’organisation.

 

FSK.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.