Viabilisation viabiliser du nouveau cimetière et construction de deux grandes morgues: Le maire de Parakou lance un appel au gouvernement, au secteur privé et aux bonnes volontés

154

C’est à la faveur d’une descente effectuée ce mardi 20 février 2018 sur le site du cimetière Guèma, le tout nouveau cimetière construit pour la commune, que Charles Toko a lancé un cri de cœur à l’endroit des personnes qui peuvent contribuer à la construction de nouvelles infrastructures pour gérer les corps. Un appel qui fait suite à un constat d’atteinte à la salubrité publique. En effet, à la recherche d’espace pour enterrer leurs morts au cimetière situé à Sinangourou, les populations n’hésitent pas à casser les tombes existantes et manipulent les ossements à mains nues. Toute chose qui les expose à de graves maladies. La situation dure depuis bien longtemps et le maire a décidé d’y mettre fin.

Ainsi, la mairie a identifié un espace d’une superficie de 5 hectares au quartier Guèma dans le 3ème arrondissement, a clôturé entièrement le site qui doit abriter et le cimetière chrétien et le cimetière musulman. Le seul casse-tête en ce moment, c’est la viabilisation des lieux et la construction de deux morgues proches dudit cimetière. Ce sont de grands travaux qui nécessitent un lourd investissement. La commune n’ayant pas les moyens, le maire en appelle au gouvernement et au secteur privé. L’objectif à terme est non seulement d’avoir des cimetières spacieux, bien aménagés et bien viabilisés mais aussi d’ériger deux grandes morgues pour conserver les corps en attendant l’inhumation.  L’actuel morgue aussi étant surpeuplée et n’est plus adaptée aux besoins  de la ville au regard de la taille de la population parakoise.

Il faut préciser que le maire Charles TOKO est descendu sur le site en compagnie du Premier Adjoint au Maire, du Chef du troisième arrondissement, de certains conseillers locaux, du Directeur du Cabinet et des agents de la Dst. Occasion pour lui de faire un point de l’évolution des travaux. Selon les techniciens, le chantier est à 80 % de taux de réalisation. L’autorité municipale a donné de nouvelles instructions afin que des arbres soient plantés tout autour de la clôture, le dessouchage des arbres à l’intérieur  et le terrassement soient fait dans les plus brefs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.