Les détails de la cérémonie de tirage au sort des secrétaires exécutifs des mairies : le Gouvernement fait le choix de la compétence et de la promotion des femmes

2 193

Les détails de la cérémonie de tirage au sort des secrétaires exécutifs des mairies : le Gouvernement fait le choix de la compétence et de la promotion des femmes

Dans le but d’opérationnaliser la réforme en cours du secteur de la décentralisation, le gouvernement réunit les maires des 77 communes du pays pour le tirage au sort des 77 secrétaires exécutifs. Une cérémonie qui privilégie les plus méritants et la gente féminine.

On aurait pu croire que la liste très longue de liste de 403 personnes aptes pour le poste de secrétaires exécutifs occulterait les plus méritants lors du tirage au sort. Mais selon nos informations, le gouvernement a prévu une stratégie pour que la crèmes des crèmes en matière de secrétaires exécutifs soit privilégiée. Ainsi, les maires des communes à statut particulier comme Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo et Parakou vont faire leur tirage au sort parmi un nombre des candidats les plus méritants. Au moins le double du nombre de commune. Les rescapés, les candidats non tirés au sort par les quatre maires des plus grandes communes seront reversés pour constituer avec les plus méritants qui suivent, le lot dans lequel les 19 maires des communes à statut intermédiaires vont faire leur choix. Ainsi, on aura une cagnotte d’au moins 38 candidats parmi les plus méritants pour cette seconde vague de tirage. Les candidats qui ne seront pas tirés au sort lors de cette deuxième vague seront reversés dans la grande cagnotte pour le tirage des secrétaires exécutifs des 54 communes de droit commun.

Ainsi, le système permettra de positionner les candidats au poste de secrétaire exécutif les plus méritants dans les communes les plus grandes, où la masse de travail est plus colossale, sans pour autant désavantager les communes de droit commun. Le système de tirage au sort, avec au moins le double de candidats dans la cagnotte peut conduire à ce que le premier de la liste par ordre de mérite ne soit pas tiré ni dans la catégorie des communes à statut particulier, ni dans une commune de droit intermédiaire. Le comble, le major de la liste peut ne pas être tiré au sort lors de cette premier phase de tirage. A moins que le choix du gouvernement soit de mettre dans la cagnotte 4 noms, les 4 premiers par ordre de mérite pour le tirage des maires des 4 communes à statut particulier… Mais un tel procédé rendrait inutile la présence de plus de 77 candidats sur la liste.

La part belle aux femmes

Dans la droite ligne des réformes constitutionnelles, législatives et politiques en cours pour la promotion des femmes et leur positionnement dans les instances de gestion des affaires publiques, le gouvernement envisage de positionner les femmes, par mérite et par discrimination positive, à hauteur de 25 à 30% au moins dans le pot de tirage au sort, à chaque vague de tirage. Elles auront donc 25 à 30% de chance de se retrouver secrétaires exécutives dans nos communes, à moins que le sort ne s’acharne contre elles. Autrement, on pourrait avoir au moins une à 2 femmes parmi les secrétaires exécutifs de Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo et Parakou.

Sakinatou KABA

Le fichier national d’aptitude pour les fonctions techniques et administratives des mairies

Liste-des-eligibles-fichier-national1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.