Rencontre entre le Chef de l’Etat et les maires : Un coin de voile levé sur le contenu de l’acte 2 de la décentralisation au Bénin

(De nouvelles perspectives pour la décentralisation )

549

Rencontre entre le Chef de l’Etat et les maires : Un coin de voile levé sur le contenu de l’acte 2 de la décentralisation au Bénin

Les premières images de la rencontre en direct.

En ce moment où nous mettons sous presse, le Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON tient une importante rencontre avec les 77 maires du Bénin, les préfets et certains membres du Gouvernement et de son cabinet au Palais des Congrès de Cotonou. Une rencontre qui est élargie aux adjoints et aux conseillers présidents de commission pour une meilleure représentativité des communes. Au cœur de cette rencontre, le partage avec les élus communaux et municipaux du contenu de la réforme des collectivités territoriales.

Selon les informations collectées, de sources généralement bien informées, le premier volet de la réforme vise à séparer les fonctions politiques des fonctions administratives. En clair, le maire cessera d’être une autorité politico-administrative. Il sera renforcé dans les fonctions politiques et la promotion de la démocratie locale. Le second volet qui découle du premier est que le Secrétaire Exécutif prendra la place du Secrétaire Général actuel. Le Secrétaire Exécutif sera un Cadre A1 avec 6ans d’expérience ou bac+5 avec dix ans d’expérience, nommé par le maire sur un fichier national pour un mandat de 6ans. La commune aura trois organes dont deux délibérants et donc politiques :  le conseil communal et le conseil de supervision et un organe de gestion  technique (le secrétaire exécutif de commune). Au lieu de deux types de communes, on en aura trois. Les communes à Statut particulier, les communes intermédiaire et les communes de droit commun. Un décret pris en conseil des ministres fixera la catégorisation.

Autres secteurs abordés par la réforme :

  • le FADEC sera remanié, deviendra Fonds d’Investissement Communal et aura un guichet permettant aux communes, par le biais du gouvernement d’accéder au marché financier international ;
  • une Agence facilitera les investissements communaux ;
  • les avantages des élus, notamment des maires seront revalorisés ;
  • certaines fonctions de l’administration communale ou municipale seront revalorisée ;

A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.