Deuxième session ordinaire du Conseil Départemental de Concertation et de Coordination du Mono : Le préfet appelle les acteurs communaux à plus de dynamisme autour de la mobilisation des ressources propres, l’éducation et le projet SWEDD

100

Le conseil départemental de concertation et de coordination du Mono présidé par le Préfet, Bienvenu MILOHIN s’est réuni en sa deuxième session ordinaire en présence des acteurs communaux des six communes du mono. Entre autres sujets à l’ordre du jour des discussions, nous avons la mobilisation des ressources communales, l’éducation, la  mise en œuvre du projet SWEDD dans le mono et la sensibilisation des élus communaux à leur rôle et responsabilité en ces périodes électorales.

Trois communications ont meublé la séance, la première a été animée par le Secrétaire Général de la Préfecture, Arnaud AGON, portant sur les attributions du conseil départemental de concertation et de coordination, les rôles et responsabilités des élus locaux et des différents organes prévus par la réforme de l’administration territoriale en ces périodes électorales.

La deuxième communication  portant sur le secteur de l’éducation dans le département du Mono a relevé fondamentalement les contre-performances du département à l’issue des différents examens nationaux. Les performances autrefois reconnues au département du Mono sont en baisses selon le préfet Bienvenu MILOHIN : « le département du Mono se positionne comme un pôle d’excellence, mais depuis 2 ans nous semblons perdre de point. Que faisons-nous face à cela ? »Face à cette interrogation, plusieurs responsables ont évoqué le problème de pénurie d’enseignants et l’absentéisme des enseignants aux heures de cours. Pour y voir claire, et prendre autrement ce problème afin de trouver des pistes de solution, le préfet  a reporté ce sujet à une séance ultérieure.

En ce qui concerne le projet SWEDD, le préfet a souhaité que chaque acteur joue pleinement son rôle afin qu’au soir des évaluations et bilans, le département du Mono s’en sort gagnant car, fait-il comprendre, le projet SWEDD BENIN est le projet témoin du hautement social annoncé par le Chef d’Etat Patrice Talon.

Il faut noter que le projet SWEDD BENIN est  le projet d’autonomisation  des femmes et dividende démographique au sahel visant l’émancipation des femmes et des adolescentes ainsi qu’à leur accès aux soins de santé reproductive maternelle, infantile de qualité.

L’autre communication sur la mobilisation des ressources propres locales, a réitéré les différents rappels et constats du préfet lors de sa dernière tournée dans les six communes du département pour ce qui est des  bonnes pratiques en terme de mobilisation des ressources propres. Les participants ont  à cet effet salué unanimement  le coup de pouce donné par le préfet pour redynamiser la mobilisation des ressources propres qui est très vitale aux communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.