Le Président Soglo préconise la prise en charge de l’Etat et l’énergie solaire

( Suite à notre article sur l’éclairage des villes et communes )

92

(Les communes ne doivent pas supporter cette charge)

A travers un coup de fil à la Rédaction du journal Le Municipal, l’ancien président de la République, ancien maire de Cotonou a donné son point de vue sur la question du paiement de la facture de l’éclairage public dans les grandes villes.  Deux possibilités ont été proposées par Nicéphore Soglo.

« La facture de l’éclairage public doit être payée par le gouvernement qui mobilise les impôts à cet effet. On ne devrait pas surchargé les citoyens ayant déjà du mal à payer leur propre facture d’électricité. Nous payons déjà des impôts pour les charges publiques »,  Ainsi s’est exprimé le président Soglo à la Rédaction du Journal Le Municipal. « Ce n’est pas parce que d’autres pays répartissent les charges de l’éclairage public sur les factures des abonnés que le Bénin doit en faire de même » poursuit l’ancien maire de Cotonou avant de fustiger la faiblesse de l’éclairage public dans nos grandes villes. L’autre solution, selon Nicéphore Soglo est l’introduction du solaire dans l’éclairage public. Il faudra, selon lui, que le gouvernement investisse dans l’installation de lampadaires solaires dans les grandes villes et le long des artères car l’éclairage public est un facteur de sécurité et de bien-être que nous devons combiner avec la protection de l’environnement, conclut le Vice-président du Forum des anciens chefs d’Etat du continent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.