Développement Économique et Inclusif des communes du Bénin : L’Union européenne finance un projet de Renforcement de la mobilisation des ressources propres à Bohicon

204

Développement Économique et Inclusif des communes du Bénin: L’Union européenne finance un projet de Renforcement de la mobilisation des ressources propres à Bohicon

Le Coordonnateur National de l’Unité Technique d’appui à l’Ordonnateur du Fonds européen de développement (UT-FED), Septime AZONNOUDO, le préfet du Zou, Firmin KOUTON et le maire de Bohicon, Rufino D’ALMEIDA ont procédé au lancement du Projet de Dynamisation des services pour le développement économique inclusif de Bohicon. Financé sur le 11ème FED à travers le Programme d’Appui au Développement Territorial (PADT), le projet a été lancé ce mardi 18 août 2020 à l’hôtel Nifur de la ville carrefour.

Le projet de Dynamisation des services pour le développement économique inclusif de Bohicon (PDSCDEI-Bohicon) est d’un coût global de cent vingt un million quatre cent trente-trois mille cent soixante-quinze (121 433 175) francs CFA dont une subvention directe de l’Union européenne à travers le PADT de cent quinze millions trois cent soixante un mille cinq cent dix-huit  (115.361.518) de francs CFA, soit 95% du montant global. D’une durée de 27 mois couvrant novembre 2019 à février 2022, le projet vise à renforcer les capacités de l’administration communale de Bohicon pour la mise en œuvre effective de son autonomie au service du développement local, à travers des appuis en équipements et en renforcement des capacités des agents communaux pour améliorer la qualité des services aux populations y compris la mobilisation des ressources.

Une approche Etat-communes souhaitée par le Gouvernement

Pour le Coordonnateur National de l’UT-FED, intervenant au nom du Ministre de l’Economie et des Finances, « le lancement de ce projet est le fruit d’une bonne collaboration entre l’Etat et les Collectivités territoriales avec le soutien financier de l’Union européenne à travers le 11ème FED ». Septime AZONNOUDO n’a pas manqué de préciser que « cette dynamique de collaboration Etat/communes » puise sa source des options politiques de gouvernance en vigueur dans notre pays, la décentralisation étant la forme choisie par la Constitution et par la loi pour affirmer les conditions de mise en œuvre de l’ensemble des politiques publiques. Le Coordonnateur a terminé son intervention en souhaitant que « ce projet apporte un plus à la population de Bohicon. Et pour que cela soit effectif, je voudrais compter sur tous les acteurs ici présents pour travailler en équipe et avec passion afin d’atteindre cet objectif ».

L’accompagnement de la tutelle assuré

Pour le Préfet du Zou, unique autorité de tutelle de la commune de Bohicon, il ne marchandera aucun soutien pour la réussite du projet, conformément à sa mission d’assistance-conseil : « En ma qualité d’autorité de tutelle, je prends l’engagement de veiller à la bonne mise en œuvre des actions retenues dans le cadre de ce projet, en vue de l’atteinte des objectifs et des résultats attendus. Cette cérémonie, donne le top officiel des activités qui je n’en doute point, seront toutes exécutées d’ici la fin du projet pour le grand bonheur de la population de Bohicon ».

Le maire reconnaissant et engagé pour le succès du projet

Me Rufino D’ALMEIDA, maire de Bohicon a témoigné toute sa reconnaissance à l’Union européenne à travers l’UT-FED et le PADT, qui ont mis à la disposition de la ville de Bohicon cette subvention du Fonds européen de développement. L’édile de la ville carrefour n’a pas manqué de rassurer « de la bonne poursuite de l’action, conformément aux closes signées dans le contrat de convention entre votre structure et mon prédécesseur. Car comme vous le savez si bien, l’administration est une continuité, et il n’y aura pas d’excuse pour moi, si je ne favorise pas la bonne conduite de ce projet qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’offre de services et de la mobilisation de ressources propres de la commune de Bohicon ».

Des activités déjà menées dans le cadre du projet

Le PDSCDEI-Bohicon a été mis en route depuis le 1er Décembre 2019 de façon officieuse et est dans son huitième mois d’exécution. Il a connu un léger retard, dû, non seulement, à la situation sanitaire mondiale (covid-19), qui limite l’organisation ou la mise en route de certaines activités nécessitant la mobilisation de ressources humaines, mais aussi au renouvellement du conseil communal. Malgré ces difficultés quelques activités sont déjà menées depuis la mise en route dudit projet :

  • le recrutement du chef de projet, des 08 agents du guichet unique et des 10 agents collecteurs ;
  • la prise de l’arrêté portant création du comité de pilotage ;
  • la signature du contrat avec l’auditeur interne du projet ;
  • la signature de contrats avec les deux organes de presse (Royal FM et Pacifique WEB TV) ;
  • l’accueil de deux différentes missions de suivi du PADT ;
  • l’acquisition de mobiliers de bureau (affectés aux différents services, tel précisés dans le document projet) ;
  • la tenue de la première session du comité de pilotage ;
  • la formation des agents intervenant dans la chaine de mobilisation de ressources communales.

Certaines activités comme : la construction de rampes d’accès en faveurs des personnes handicapées, la construction de 07 logettes pour renforcer les capacités d’accueil des marchés de Sèhi, Ganhi et de Zakpo, l’acquisitions de 16 motos au profit des régisseurs de recettes et de dépenses ainsi que l’acquisition des équipements et matériels informatiques sont en cours d’exécution.

Pour le Coordonnateur National de l’UT-FED, ce projet devrait contribuer à révéler les potentialités économiques de Bohicon et créer de la richesse à la base.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.