Après trois ans de mise en oeuvre du Ravip à Banikoara Le Maire Bio Sarako Tamou galvanise les agents recenseurs

(«Nous voulons que cette opération soit une réussite parfaite dans la commune de Banikoara »)

106

Les agents recenseurs du Ravip, Recensement administratif à vocation d’identification de la population, de la commune de Banikoara étaient le lundi 15 janvier 2018 face aux autorités communales. Objectif, échanger à bâton-rompu avec les premiers responsables de l’administration communale pour le succès de l’opération.

 «Tant qu’il reste à faire, rien n’été fait» dit-on. Le maire Bio Sarako Tamou a fait sien ce dicton face aux agents recenseurs du Ravip déployés dans la cité des Banigansés. Ceci en vue de redonner du souffle à l’opération et en même temps s’enquérir des goulots d’étranglement de l’activité environ trois mois après le démarrage. L’objectif selon le maire : «nous voulons que cette opération soit une réussite parfaite dans la commune de Banikoara». Les agents de leur côté n’ont pas manqué d’affirmer leur bonne foi et l’engagement de conduire rigoureusement les travaux malgré toutes les difficultés. «Au nom de la commune de Banikoara, je vous demande de faire encore plus de sacrifice», a lancé l’autorité aux agents venus massivement pour les échanges.

Il faut souligner que sur plus de trois cent mille citoyens attendus, seulement environ cent mille sont enrôlés dans la commune, soit un taux d’environ 34% en matière de réalisation des objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.