ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ADECOB :Mifoutaou Salihou nouveau Président de l’association pour le Développement des Communes du Borgou (ADECOB)

59

Discours du Président sortant à l’ouverture des travaux de la 6ème Assemblée Générale Ordinaire de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (ADECOB)

N’Dali, le 17 Décembre 2019

  • Monsieur le Conseiller Technique à la Décentralisation, représentant le Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale ;
  • Monsieur le Préfet du Département du Borgou ;
  • Madame la Directrice Résidente de la Coopération suisse au Bénin ;
  • Monsieur le Représentant du Projet d’Appui au Développement Territorial ( PADT)
  • Mesdames et messieurs les représentants de tous les partenaires techniques et financiers ici présents ;
  • Monsieur le Président de l’Association Nationale des communes du Bénin ;
  • Monsieur le Président de l’APIDA
  • Monsieur les Maires et élus du Borgou et des autres départements ici présidents ;
  • Madame la Présidente de l’UFeC/ABC
  • Mesdames et messieurs les cadres des intercommunalités du Bénin ;
  • Mesdames et messieurs les représentants des services déconcentrés de l’Etat
  • Majestés, Sages et têtes couronnées ici présents
  • Messieurs les anciens Présidents de l’ADECOB
  • Mesdames et Messieurs les représentants des organes de presse
  • Honorables Invités

Au nom de tous les maires du Borgou et en mon nom propre, je vous souhaite la bienvenue à la 6ème Assemblée Générale Ordinaire, de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (‘ADECOB) , ce jour mardi 17 décembre 2019 à N’Dali.

Permettez-moi d’abord de féliciter le tout nouveau Président      de l’APIDA, le Maire de Banikoara Tamou Bio SARAKO et Madame Léontine SANGARE Président de UFeC/ABC , tous deux élus récemment.

Honorables Invités

Le mandat que vous m’avez confié, il y a 02 ans et qui a précisément démarré en janvier 2018, touche à son terme le 31 décembre 2019. Laissez- moi vous remercier de cette marque de sympathie et de confiance, à laquelle je reste très sensible, et dire ma gratitude à tous ceux et  à toutes celles qui, à mes côtés, ont partagé longtemps avec moi de lourdes responsabilités.

 

Un grand merci aux Maires du Borgou, membres du Bureau Exécutif de l’ADECOB, aux membres du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale qui m’ont accompagné depuis ces 02 années riches en activités dans l’intérêt de notre cher Département le Borgou en général, et de notre association commune en particulier.

Je voudrais également saisir cette occasion solennelle pour exprimer ma gratitude au Gouvernement du Bénin, à la Préfecture de Parakou, à la Coopération Suisse et aux autres partenaires techniques et financiers notamment : la GIZ, l’Union Européenne, aux élus communaux et locaux, au personnel du Secrétariat Exécutif de l’ADECOB et des communes, à l’ANCB et aux autres associations sœurs. Bref, à tous les acteurs pour leurs différents soutiens à l’ADECOB et aux Communes du Borgou.

A l’heure de dresser un bilan, je me dois de dire et de reconnaitre que le Président, Oumarou LAFIA BOUBAKARI que je suis, n’est rien sans le soutien et la solidarité de tous les membres de notre association. S’il m’était demandé de définir cet élan de solidarité, de soutien et de complicité, j’oserai répondre que c’est un engagement commun, fraternel pour le développement des communes du Borgou que nous avons tous l’obligation de faire prospérer.

Si dans l’exercice de mon mandat j’ai pu froisser quelqu’un ou déplaire aux autres, ce fût par maladresse et la tolérance étant la charité de l’intelligence, je sais que je serai pardonné.

Mesdames, Messieurs

Lors de ma prise de fonction en tant que Président de l’ADECOB, j’ai lancé un slogan que je qualifie de fédérateur pour l’ensemble des acteurs du Borgou : « unissons –nous davantage pour le renforcement de la démocratie et de la décentralisation, consolidons nos liens pour une meilleure compétitivité de nos administrations communale ».

Aujourd’hui à l’heure de bilan, je suis fier que dire que l’ADECOB a durant ces deux dernières années fait un grand bond dans ce sens grâce au concours des uns et des autres.

Je ne vais pas m’étaler sur les activités réalisées, mais je suis convaincu que vous êtes d’accord avec moi qu’en dépit du contexte caractérisé par les élections législatives, la fermeture des frontières nigérianes, le départ à d’autres fonctions de l’ancien Secrétaire Exécutif de l’ADECOB ; plusieurs actions qui touchent la vie de nos communes et la raison d’être de notre association ont été menées durant ces deux ans. Aujourd’hui, je peux dire sans fausse modestie, que notre bilan est globalement positif.

 

En effet la plupart des actions mises en œuvre depuis ma prise de fonction sont en cohérence avec les 5 axes d’interventions   de  de notre plan stratégique 2015 -2020. Je me ferai le plaisir de citer quelques- unes des actions entreprises durant mon mandat.

 

Au niveau du premier axe d’intervention à savoir  le Lobbying et le plaidoyer politique, nous avons grâce à un plaidoyer auprès du Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale,  mobilisé environ 104 Millions de FCFA au profit de nos communes membres. Ces ressources ont permis de payer sur ressources FADeC non affecté,  les contreparties des microprojets financés par la coopération suisse sur les FDT 2018.

Nous avons également encouragé et mobilisé tous les maires du Borgou à prendre part aux différents foras organisés, en prélude à relecture des textes de lois sur la décentralisation de concert avec l’Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB)

 

En ce qui concerne le deuxième axe d’intervention notamment le renforcement de la gouvernance locale , aujourd’hui 5/ 8 communes du Borgou sont  classées dans le top 20 des communes les plus performantes du Bénin. Il s’agit des communes de Bembéréké, Sinendé, Parakou, Nikki et N’Dali.

Toujours sur cet axe, nous avons implémenté dans l’ensemble de nos huit (08) communes, l’outil SEPAC en vue d’améliorer l’efficacité et la performance du personnel de nos mairies. A ce propos tous les secrétaires généraux du Borgou ont signé des lettres de missions avec leurs maires respectifs et près de 71 Directeurs et Chefs Services Communaux ont également signés des contrats d’objectifs avec leurs secrétaires généraux. Cette action a permis de renforcer le pouvoir de coordination des secrétaires généraux de nos mairies et d’améliorer la présence aux postes et la ponctualité des agents de nos mairies.

Nous avons également sur cet axe, renforcé chaque année nos services d’état-civil en ordinateurs, scanners, armoires métalliques pour assurer la sécurisation et la célérité dans la délivrance des actes d’état-civil.

Nous avons également accompagné la mise en service d’environ 80 centres secondaires d’état-civil sur 159 pour rapprocher les services d’état-civil de nos populations rurales.

Toujours sur ce deuxième axe d’intervention, nous avons financé grâce au Fonds de Développement de Territoire ( FDT), environ 53 microprojets de construction, d’équipement ou de réhabilitation de centres de santé ou de salles de classes ; équipé des services d’état-civil pour un montant total d’environ 450 millions de FCFA.

Nous avons également accompagné 11 Médecins Généralistes Communautaires dont 03 femmes en équipement, en constructions d’incinérateurs de déchets biomédicaux et en renforcement de capacités. Ce qui a permis d’améliorer l’offre de soins en milieu rural dans une aire sanitaire de plus de 165 000 habitants.

S’agissant de l’axe d’intervention 3 à savoir le Développement Economique Régional et l’Entreprenariat, nous avons mené des actions concertées de recouvrement de la taxe de développement local (TDL), de l’impôt sur le foncier bâti et non bâti. Ces actions ont permis par exemple d’accroitre d’environ 50 % le montant de la TDL collectées dans le Borgou entre 2017 et 2018.

Nous avons également organisé 2 foires économiques régionales à Nikki. Celle de cette année a connu la participation de 63 forains dont 44% de femmes. Le chiffre d’affaire moyen réalisé par forain  cette foire économique est de  383 000 FCFA. Enfin sur cet axe, l’ADECOB a gagné cette année un projet de 332 millions FCFA auprès de l’Union Européenne dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui au Développement Territorial ( PADT).

 

Sur l’axe d’intervention 4, c’est-à dire le renforcement de l’intercommunalité et de la coopération transfrontalière, nous avons accompagné les communes ordinaires du Borgou à  élaborer leur Schéma d’Aménagement Communal (SDAC) soit 7 au total ;  et la Commune de Parakou à se doter d’un Plan Directeur d’Urbanisme ( PDU).

Nous avons également contribué à la réalisation de 2 projets intercommunaux durant mon mandat. Le premier projet intercommunal inauguré en novembre 2018 est l’ouvrage de franchissement Sakabansi-Dérassi pour désenclaver les populations rurales des communes de Nikki et de Kalalé.

Le deuxième projet intercommunal durant mon mandat a porté  sur l’aménagement de la piste Bembéréké-Kossia-Sinendé longue de 40 kms.

Ces différentes pistes aménagées enregistrent en moyenne par jour environ 1100 passages de motos à deux roues et 167 passages de véhicules. Ces 2 projets intercommunaux ont coûté au total environ 300 millions de FCFA.

 

Enfin, sur le dernier axe d’intervention qui a trait à la mitigation des effets de la variabilité et du changement climatique, des conventions de partenariat signés entre l’ADECOB et certains projets de la coopération technique allemande la GIZ , ont permis de mettre en œuvre des activités de proetction des sols et surtout la facilitation de l’opération de délivrance des attestations de détention coutumière ( ADC) pour assurer la sécurisation de nos teres agricoles.

Toujours durant ce mandat de 2 ans, nous avons célébré en juin 2019,  le 10 ème anniversaire de notre association. Ce fut une grande occasion de bilan mais aussi de plaidoyer pour l’enracinement du processus de décentralisation en cours au Bénin.

 

Mesdames et Messieurs,

Nous avons certes accompli des progrès durant ces 2 années. Cependant nous avons également enregistré des difficultés et même des moments de frayeur comme par exemple la crainte que nous avons eue après le départ de l’ancien Secrétaire Exécutif. Heureusement, grâce au consensus et à l’esprit de compromis des maires du Borgou, un nouveau Secrétaire Exécutif a été nommé, ce qui a permis de maintenir le cap.

Nous devons signaler également au titre des difficultés, le retard ou le non-paiement intégral des cotisations statutaires par certaines communes membres. Cette situation a par endroits ralenti la mise en œuvre de nos activités et risque à terme d’entraver le fonctionnement régulier de nos organes statutaires.

 

Mesdames et Messieurs

Globalement sur les 2 ans de mon mandat, le  taux de réalisation  physique moyen des activités  de notre association a tourné autour de 96,5 %  contre un taux d’exécution financière moyen de 92 % .

 

Cependant, il serait prétentieux de dire qu’au regard des résultats obtenus, que nous avons atteint tous nos objectifs. Comme le dit l’adage, rien n’est fait tant qu’il reste à faire.

 

En effet, de nombreux défis nous restent encore à relever.
Au nombre de ceux-ci , nous pouvons citer entre autres  :

  • l’autonomie de l’ADECOB
  • le renforcement de nos mécanismes de mobilisation des ressources propres des communes
  • la mise en œuvre des SDAC et du PDU de Parakou afin que ces documents élaborés à grands frais ne dorment pas dans les tiroirs comme c’est souvent le cas ,
  • l’extension et la dynamisation des centres médicaux communautaires gérés par les jeunes médecins généralistes communautaires dans nos milieux défavorisés,
  • la mise en place d’un système numérisé de suivi-évaluation au profit des communes et de l’ADECOB
  • l’élaboration d’un nouveau plan stratégique quinquennal pour l’ADECOB
  • la poursuite des actions d’appui à la modernisation des nos services communaux d’état-civil
  • le maintien des communes du Borgou dans le Top20
  • la poursuite de la mise en œuvre du SEPAC

 

Mesdames et Messieurs

Pour terminer, je voudrais mentionner combien j’ai apprécié l’esprit de solidarité que les membres du Bureau Exécutif de l’ADECOB ont démontré au cours de mon mandat. Oui, l’Association pour le Développement des Communes du Borgou est un véritable creuset de solidarité agissante. Une solidarité qui a toujours su gérer ses différences, ses contradictions ; ses spécificités pour le mieux-être collectif et la Performance communale.

J’ajouterai que mon passage à l’ADECOB et plus particulièrement en tant que Président, a été pour moi l’une des plus belles et enrichissantes expériences de ma vie. J’adresse mes chaleureuses félicitations par anticipation au nouveau Président de l’ADECOB qui sera élu dans quelques heures. Je lui souhaite à lui et à nous tous la plus grande réussite pour les deux ans à venir.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont honoré de leur présence cette 6ème Assemblée Générale Ordinaire de l’ADECOB.

Bonne et heureuse année 2020 par anticipation.  Je souhaite surtout une année de paix et de sérénité pour tous les béninois et toutes les béninoises et  surtout des élections paisibles pour notre pays.

 

Vive l’ADECOB !

Vive la coopération suisse et les autres partenaires techniques et financiers !

Vive le Bénin !

Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.